Vous pensez pouvoir reconnaître un introverti dans une foule? Pensez-y à nouveau. Même si le cliché de l'introverti voudrait qu'il soit celui qui, lors d'une fête, reste seul près du buffet à pianoter sur son iPhone, un être sociable peut tout autant avoir une personnalité introvertie.

"Reconnaître un introverti peut s'avérer plus difficile que de trouver Charlie", déclare Sophia Dembling, auteur du livre The Introvert's Way: Living a Quiet Life in a Noisy World (Comprendre l'introverti: vivre une vie calme dans un monde bruyant), ajoutant: "Bon nombre d'introvertis peuvent passer pour des extravertis."

On n'est souvent pas conscient d'être introverti -- surtout quand on n'est pas timide -- parce que l'on ne sait pas qu'être introverti, ce n'est pas juste vouloir être seul. Il peut être plus instructif de se demander si la compagnie des autres vous fait gagner ou perdre de l'énergie, et ce même si la présence d'amis est source de plaisir.

"L'introversion est un tempérament comme un autre, ce qui fait que l'aspect social-- auquel s'intéressent les gens -- ne joue qu'un rôle infime dans la définition de l'introverti," déclare Marti Olsen Laney, psychothérapeute et auteur de The Introvert Advantage (L'avantage de l'introverti), lors d'une conférence. Il ajoute : "Cela peut se refléter dans tous les aspects de la vie."

Malgré les débats fréquents sur le thème de l'introversion, celle-ci reste un trait de personnalité relativement mal compris. Récemment, en 2010, l'Association américaine de psychiatrie a même étudié l'idée de classer les cas de "personnalités introverties" comme des troubles en les faisant figurer dans le Manuel diagnostique et statistique (DSM-5), servant à diagnostiquer les maladies mentales.

Mais de plus en plus d'introvertis s'expriment sur ce que signifie vraiment être quelqu'un de "calme". Vous n'êtes pas sûr d'être introverti ou extraverti ? Peut-être que l'un de ces 23 indicateurs d'introversion vous correspondent.

1. Vous trouvez le papotage extrêmement pesant

chatting

Les introvertis sont connus pour être allergiques au papotage. Les discussions oisives peuvent être pour eux source d'anxiété, voire d'énervement. Pour bon nombre de gens calmes, le bavardage peut sembler manquer de sincérité.

"Mettons les choses au clair: nous, les introvertis, ne haïssons pas le papotage parce que nous n'aimons pas les gens,. Nous haïssons le papotage à cause de la barrière qu'il érige entre les gens ", écrit Laurie Helgoe dans Introvert Power: Why Your Inner Life Is Your Hidden Strength (Le pouvoir de l'introverti: pourquoi votre vie intérieure est votre force secrète).

2. Vous allez à des fêtes -- mais pas pour rencontrer des gens

En tant qu'introverti, vous pouvez apprécier, de temps en temps, vous rendre à une fête, mais il y a fort à parier que ce n'est pas pour rencontrer de nouvelles têtes. Lors d'une fête, la plupart des introvertis préfèrent passer du temps avec des connaissances et se sentir en confiance. Vous pouvez apprécier de rencontrer de nouvelles personnes -- mais faire connaissance n'est pas votre objectif.

3. Vous vous sentez souvent seul dans une foule

outsider

Avez-vous déjà eu l'impression d'être un étranger au milieu d'un rassemblement ou d'une activité de groupe, même avec des personnes que vous connaissez?

"Si vous avez tendance à vous sentir seul dans une foule, il se peut que vous soyiez introverti," indique Sophia Dembling. Vous pouvez vous laisser aller à une activité ou vous mélanger à un groupe s'il vient à vous, mais vous avez rarement le réflexe d'en être l'instigateur."

4. Créer votre réseau (professionnel) vous donne l'impression d'être faux

Les papotages ayant pour finalité l'avancement d'une carrière peuvent tout particulièrement paraître manquer de sincérité aux introvertis, qui recherchent l'authenticité dans leurs interactions avec autrui.

"L'idée de se créer des relations professionnelles peut être stressante si on l'applique de manière stressante," explique Sophia Dembling, qui conseille aux introvertis de se créer un réseau à l'intérieur de groupes réduits et plus intimes.

5. On vous a déjà dit que vous étiez "trop intense"

book nietzsche

Vous avez un penchant pour les conversations philosophiques et adorez les livres ou films aux idées provocatrices ? Vous êtes un introverti typique.

"Les introvertis aiment plonger dans les zones obscures", déclare Sophia Dembling.

6. Vous êtes facilement distrait

Tandis que les extravertis ont tendance à s'ennuyer facilement quand ils n'ont pas grand chose à faire, les introvertis ont le problème inverse -- ils sont facilement distraits et dépassés dans un environnement présentant trop de distractions.

"Les extravertis s'ennuient en général plus facilement que les introvertis lors de travaux monotones, probablement parce que ce qu'il leur faut pour s'épanouir, c'est un fort niveau de stimulation", , ont écrit des chercheurs de la Clark University (Massachussets, Etats-Unis) dans un article publié dans la revue Journal of Personality and Social Psychology "En revanche, les introvertis sont plus facilement distraits que les extravertis et, de ce fait, préfèrent les environnements relativement moins stimulants."

7. Les temps morts ne vous semblent pas contre-productifs

home lounging coffee

L'une des caractéristiques fondamentales des introvertis est leur besoin d'avoir du temps pour eux afin de recharger leurs batteries. Tandis qu'un extraverti peut s'ennuyer ou devenir nerveux s'il passe une journée seul chez lui, avec un thé et une pile de magazines, ces temps morts sont nécessaires et épanouissants pour un introverti.

8. Parler devant 500 personnes est moins stressant que d'avoir à vous mélanger à elles après coup

Les introvertis peuvent être d'excellents leaders et orateurs -- et bien qu'ils soient considérés comme craintifs, ils n'ont pas forcément peur d'être sur le devant de la scène. des artistes tels que Lady Gaga, Christina Aguilera et Emma Watsonse considèrent comme introverties, et environ 40% des PDG ont une personnalité introvertie. Les introvertis ont plus de difficultés lorsqu'il s'agit de rencontrer et saluer un grand nombre de personnes individuellement.

9. Dans le métro, vous vous asseyez au bout de la banquette -- pas au milieu

sitting alone subway

Le plus souvent possible, les introvertis tâchent d'éviter d'être entourés de gens de tous côtés.

"Nous sommes du genre ànous asseoir aux endroits nous offrant la possibilité de nous en aller quand nous le voulons-- facilement," explique Sophia Dembling. Quand je vais au cinéma, je préfère les places sur le côté ou à l'arrière."

LIRE AUSSI: 6 mythes sur les personnes introverties

10. Vous commencez à vous éteindre après avoir été en activité pendant trop longtemps

Vous vous sentez fatigué et indifférent après avoir été de sortie pendant trop longtemps? C'est probablement parce que vous essayez de préserver votre énergie. "Tout ce que les introvertis font à l'extérieur les amène à dépenser de l'énergie, après quoi ils ont besoin de se recharger dans un environnement calme, explique Sophia Dembling. A défaut d'un endroit paisible où ils peuvent se ressourcer, bon nombre d'introvertis auront besoin de s'échapper."

11. Vous êtes en couple avec un extraverti

couple having fun

Il est vrai que les opposés s'attirent, et que les introvertis gravitent souvent autour des extravertis qui les encouragent à s'amuser et à ne pas se prendre trop au sérieux.

"Les introvertis sont parfois attirés par les extravertis parce qu'ils aiment embarquer dans leur "bulle de divertissement'", déclare Sophia Dembling.

12. Vous préférez être un expert en un seul domaine que d'en essayer plusieurs

Le schéma cérébral que suivent les introvertis leur permet de se concentrer et étudier un sujet sur une longue période, c'est pourquoi ils sont plus enclins à étudier intensément et à développer une expertise, selon Marti Olsen Lanney.

13. Vous fuyez comme la peste les spectacles où le public pourrait être sollicité

Parce que, soyons honnêtes, y'a-t-il quelque chose de plus terrifiant?

14. Vous filtrez vos appels -- même de la part d'amis

iphone finger

Il vous arrive de ne pas répondre aux appels, même ceux des personnes que vous aimez, mais vous les rappellerez aussitôt que vous vous sentirez prêt mentalement et aurez rassemblé l'énergie pour la conversation.

"Pour moi, un téléphone qui sonne, c'est comme si quelqu'un surgissait d'un placard en criant 'BOUH!,'" raconte Sophia Dembling. "j'apprécie les longues conversations avec des amis -- du moment que ça n'arrive pas subitement, comme un cheveu dans la soupe."

15. Vous remarquez des détails auxquels les autres ne prêtent pas attention

L'avantage d'être débordé par une multitude de stimuli, c'est que les introvertis ont souvent l'oeil pour remarquer les petits détails, qui échappent aux autres. Une étude a démontré que les introvertis présentaient une plus grande activité cérébrale quand ils traitaient des données visuelles, en comparaison avec les extravertis.

16. Vous êtes constamment en train de monologuer avec vous-mêmes

business social media

"Les extravertis ne discutent pas autant avec eux-mêmes que nous," déclare Marti Olsen Laney. La plupart des introvertis ont besoin de réfléchir d'abord et parler ensuite."

17. Votre tension artérielle est basse

Des recherches japonaises datant de 2006 ont conclu que les personnes introverties ont tendance à avoir une tension artérielle moins élevée que les extravertis.

18. On vous taxe de "vieux sage" -- depuis que vous avez 20 ans

lost in thought

Les introvertis observent et absorbent tout un tas d'informations, et ils pensent avant de parler, ce qui leur apporte une sagesse apparente.

"Les introvertis ont tendance à penser beaucoup et être plus dans l'analyse" estime Sophia Dembling. Cela peut les faire paraître sages."

19. Votre environnement ne vous extasie pas

concert crowd

Neurochimiquement parlant, les fêtes géantes ne sont pas votre tasse de thé. Extravertis et introvertis diffèrent de manière significative dans la façon dont leur cerveau traite les expériences à travers les sources de "plaisir".

Des chercheurs ont demontré ce phénomène en donnant de la Ritaline -- un médicament pourl'hyperactivité stimulant la production de dopamine dans le cerveau -- à des étudiants introvertis et extravertis. Ils ont conclu que les extravertis étaient plus enclins à associer la sensation d'euphorie due à la montée de dopamine à l'environnement dans lequel ils se trouvaient. Les introvertis, en revanche, n'associaient pas le sentiment de plaisir à leur environnement. L'étude "suggère que les introvertis présentent une différence dans leur manière de traiter le plaisir dû à leurs alentours, avec un cerveau assimilant plus facilement les stimulis intérieurs que les stimulis extérieurs, tels que la motivation ou le plaisir" explique Tia Ghose, de la revue LiveScience.

20. Vous considérez les choses dans leur ensemble

Décrivant la façon de penser des introvertis, Jung a expliqué qu'ils étaient plus intéressés par les idées et la vue d'ensemble plutôt que les faits et les détails. Bien entendu, bon nombre d'introvertis excellent dans les tâches orientées sur les détails -- mais souvent ils sont aussi sensibles aux concepts plus abstraits.

"Les introvertis apprécient réellement les discussions abstraites," indique Sophia Dembling.

21. On vous a déjà dit de "sortir de votre coquille"

introverts class participation

Bon nombre d'enfants introvertis en arrivent à penser que quelque chose "ne tourne pas rond" chez eux parce qu'ils sont naturellement moins francs et affirmatifs que leurs camarades. Les adultes introvertis racontent souvent que, durant leur enfance, on leur disait de sortir de leur coquille ou de participer plus en classe.

22. Vous écrivez

Les introvertis communiquent souvent mieux par l'écrit que par la parole, et beaucoup d'entre eux sont attirés par la profession solitaire et créative de l'écriture. La plupart des introvertis -- tels que l'auteure de "Harry Potter", J.K. Rowling -- font état d'une plus grande créativité quand ils ont le temps d'être seuls avec leurs pensées.

23. Vous alternez entre des phases de solitude et de travail, et des périodes sociables

Les introvertis peuvent circuler autour de leur "point de contrôle" qui détermine de quelle façon ils doivent équilibrer solitude et vie sociale. Mais quand ils s'en éloignent -- par exemple en se surmenant par trop de sociabilisation et d'occupations -- ils deviennent stressés et ressentent le besoin de se recentrer sur eux-mêmes, selon Marti Olsen Laney. Cela peut se manifester par des périodes de sociabilisation élevée, contrebalancées par des périodes de repli sur soi et de solitude.

"Il existe un point de récupération qui semble être en corrélation avec l'intensité de la sociabilisation, explique Sophia Dembling. Nous avons tous nos propres cycles."

Loading Slideshow...
  • 1. Cessez de vous comparer aux autres.

    Imiter une autre personne ou tenter de surpasser ses plus grandes qualités se traduira assurément par un échec. Le monde serait ennuyant si nous étions toutes semblables, n’est-ce pas? Alors soyez vous-même et priorisez votre croissance personnelle.

  • 2. Ne soyez pas avare de compliments envers vous-même.

    Vous êtes toujours la première à féliciter vos amies et collègues pour leurs succès? Alors pourquoi ne prendriez-vous pas cette bonne habitude avec vous-même? Allez devant le miroir et apprenez à vous dire « bravo ! » lorsqu’il le faut.

  • 3. Souriez.

    Ce simple geste vous permettra d’évacuer le stress. Le sourire fait appel à beaucoup moins de muscles qu’une mine renfrognée. De plus, il modifie l’approvisionnement en sang du cerveau et libère des endorphines qui contribueront à votre bonne humeur.

  • 4. Faites de l’exercice régulièrement.

    Brûlez des calories et raffermissez vos muscles quelques fois par semaine pendant au moins 30 minutes. Une meilleure forme physique vous donnera plus d’énergie, renforcera votre capacité à relever des défis et rehaussera votre confiance en vous.

  • 5. Sachez apprécier vos bons coups.

    Dans le même ordre d’idées, pardonnez vos erreurs et ne manquez pas de célébrer vos victoires. Notez vos petits et grands accomplissements dans un journal personnel. Ainsi, il sera facile de les revisiter pour y trouver des solutions lorsque vous vous sentirez déprimée.

  • 6. N’hésitez pas à demander de l’aide pour atteindre vos objectifs.

    Si vous avez décidé de perdre du poids, par exemple, inscrivez-vous à un groupe de soutien. Les autres membres vous aideront à rester motivée.

  • 7. Faites une liste de vos qualités

    Êtes-vous généreuse et attentionnée? Essayez de relever au moins dix traits de caractère positifs, puis consultez cette liste chaque fois que vous aurez le moral en baisse.

  • 8. Faites-vous plaisir chaque jour.

    Il y a toujours moyen de rendre une journée spéciale. Prenez le temps de regarder un épisode de votre série télé préférée, de marcher au parc ou de vous enfoncer dans un bain moussant. Si vous avez un peu d’argent, offrez-vous une récompense qui ne soit pas de la nourriture, comme une séance de manucure ou un bijou de fantaisie.

  • 9. Mangez mieux.

    Optez pour les aliments les plus sains. Prenez le temps de préparer des repas complets et nutritifs qui vous donneront toute l’énergie nécessaire pour accomplir vos tâches avec enthousiasme. Après tout, il n’y a rien de pire qu’une sensation de lourdeur et de ballonnement au bureau ou lors d’une sortie entre amies.

  • 10. Explorez vos passions.

    Que ce soit par l’entremise du bénévolat, d’un hobby ou d’un deuxième emploi à temps partiel, le fait de satisfaire votre curiosité et votre créativité vous donnera un plus grand sens d’appartenance à la communauté. Vous en tirerez un plus grand bonheur et une meilleure qualité de vie.