Le resvératrol: une nouvelle potion magique anti-rides?

Publication: Mis à jour:
BEAUTY SERUM
orange cosmetic capsules... | Shutterstock

Alors que les crèmes et autres sérums anti-âge affirment gommer les signes du vieillissement de l'extérieur, un nouveau produit britannique se présente comme une fontaine de jouvence travaillant de l'intérieur.

Le resvératrol, un composé anti-oxydant que l'on trouve dans le vin rouge et le chocolat, prolonge l'espérance de vie, et réduit l'inflammation et les signes de l'âge. Alors que de nombreuses crèmes contiennent cet antioxydant, il n'est pas encore prouvé qu'il puisse pénétrer l'épiderme car les études menées se basent avant tout sur des compléments alimentaires, comme l'ont déjà noté des spécialistes en la matière.

Ainsi, Fountain the Beauty Molecule, se présente comme la première version soluble de resvératrol jamais mise sur le marché. Avec une posologie d'une petite cuillère par jour, Fountain offre un shoot d'antioxydants décrit comme le parfait traitement anti-âge de l'intérieur par ses fabricants.

Cette solution buvable -présentée comme "le nouveau traitement anti-âge sous forme liquide le plus hype du moment" par The Telegraph- n'est actuellement disponible qu'au Royaume-Uni, dans les magasins et sur le site internet de Boots pour environ 28€ (24,99£).

Mais le concept de brevages aux propriétés bénéfiques pour la peau n'est pas nouveau. Ainsi, on trouve de nombreuses boissons au collagène en Asie. Ailleurs, la marque Perricone MD propose aussi une boisson aux fruits rouges et baies d'Acaï aux anti-oxydants. L'année dernière l'entreprise pharmaceutique française Sanofi s'est associée à Coca-Cola pour sortir une nouvelle gamme de boissons cosmétiques en France appelée Beautific Oenobiol. A noter que l'association de consommateurs Que Choisir a vivement critiqué cette boisson en parlant d'un "nouveau concept très marketing ". 


jw/cm/cg/sbs

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Nous avons testé:
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction