NOUVELLES
20/08/2013 07:52 EDT | Actualisé 20/10/2013 05:12 EDT

Travaux de raccordement d'eau potable à Lévis : Québec réglera la facture

Le gouvernement Marois assumera les coûts des travaux entrepris par la Ville de Lévis depuis le déraillement de Lac-Mégantic pour assurer son approvisionnement en eau potable.

La contamination de la rivière Chaudière par les hydrocarbures a forcé Lévis à raccorder son réseau à la rivière Beaurivage. Jusqu'à maintenant, la Ville a dû débourser 888 488 $.

Ce remboursement était attendu par la mairesse Danielle Roy-Marinelli, selon qui le premier versement serait imminent.

« On a appris aujourd'hui [lundi] par nos fonctionnaires qu'on était remboursés à 100 %, sauf le temps régulier de nos employés. Les gens qui ont travaillé sur le dossier c'est la Ville de Lévis qui les paie et naturellement l'impact que ça a c'est qu'il y a des dossiers vides, qui ne se font pas pendant ce temps-là », remarque-t-elle.

Danielle Roy-Marinelli rappelle toutefois que la Ville de Lévis n'a toujours pas obtenu l'autorisation de puiser son eau dans la rivière Chaudière.

Le compteur tourne toujours

La mairesse évalue que la Ville sera forcée de débourser près de 2,2 millions de dollars si elle doit poursuivre l'exploitation de ce réseau temporaire jusqu'à la fin du mois d'octobre. Elle rappelle qu'aucune aide n'est confirmée pour l'hiver, et que l'isolation des tuyaux du système temporaire d'approvisionnement risque de coûter très cher.

« Nous, dans le fond, on est victime aussi de la tragédie du Lac-Mégantic. C'est clair. On a des impacts majeurs dans notre ville alors je pense qu'il faut qu'ils en soient conscients », note-t-elle.

Lévis n'a toujours pas reçu l'assurance que les frais qui seront engagés ultérieurement seront aussi épongés. Elle va tenter de l'obtenir auprès du ministre de l'Environnement, Yves-François Blanchet, lors d'une rencontre prévue mardi.

Des études sont en cours pour élaborer des pistes de solutions puisqu'il est pratiquement certain que la prise d'eau dans la rivière Beaurivage ne serait pas viable l'hiver.

PLUS:rc