NOUVELLES
20/08/2013 02:27 EDT | Actualisé 20/10/2013 05:12 EDT

Sears Canada supprime 245 emplois, essentiellement à son siège social

AP
Shoppers walk into Sears in Peabody, Mass., Monday, May 14, 2012. Sears Holdings Corp. said Thursday, May 17, 2012, that it’s spinning off a stake in its Canada business, as the struggling retailer looks to focus on stemming declining sales at its remaining U.S. stores. The announcement came as the company reported that returned to a profit in the first quarter, as a result of a gain on the sale of its stores. (AP Photo/Elise Amendola)

TORONTO - Sears Canada (TSX:SCC) supprime 245 emplois, pour la plupart à son siège social de Toronto, et transfert une partie de ses activités à l'étranger.

Les mises à pied affecteront 138 personnes au service des technologies de l'information du détaillant, 99 autres dans celui des finances et huit au service de la paye.

Environ 200 des employés touchés travaillent dans la région de Toronto, tandis que 38 sont à Montréal et six à Belleville, en Ontario.

Sears a indiqué que la charge de travail des employés touchés serait transférée à des fournisseurs externes, mieux équipés et plus spécialisés, qui pourront effectuer le travail de façon plus efficace.

Bien que l'entreprise n'ait pas donné de précisions quant à la façon dont les tâches seraient redistribuées, son porte-parole, Vincent Power, a indiqué qu'un «contingent de travailleurs» serait au Canada. Le travail en matière de technologies de l'information sera majoritairement accompli aux Philippines, et la majeure partie des tâches relatives aux finances et à la paye, en Inde.

Sears a choisi de confier ces tâches à d'autres parties parce que l'expertise dont elle avait besoin aurait exigé des investissements dans des secteurs qui ne sont pas liés à ses activités principales de commerce de détail.

«Sears peut concentrer ses investissements sur ses grandes priorités comme une meilleure offre de produits, les normes de présentation, des améliorations dans les magasins, le commerce électronique et les techniques de mise en marché», a indiqué M. Power dans un courriel.

Les employés touchés par les mises à pied ont été informés lundi de la situation. Leur départ aura lieu lors des trois à six prochains mois.

Plus tôt cette année, Sears Canada a licencié 700 travailleurs à la grandeur du pays, dans le but de restructurer ses activités. Environ 360 des employés affectés travaillaient dans les magasins de la chaîne et quelque 300 étaient en poste dans ses centres de distribution. Les autres travaillaient au siège social et dans d'autres services de soutien.

L'entreprise, dont les plus récents résultats financiers doivent être dévoilés mercredi, fait face à une baisse de ses ventes depuis des années, en plus d'une dure concurrence de la part des magasins à bas prix et des boutiques en ligne. Il y a quelques mois, elle a assisté à l'arrivée au pays du géant américain Target.

Les actions de Sears Canada ont terminé la séance de mardi à 12,27 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 73 cents, soit plus de cinq pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.