NOUVELLES
20/08/2013 09:31 EDT | Actualisé 20/10/2013 05:12 EDT

Le pays basque perd son équipe 

L'équipe basque Euskaltel Euskadi ne courra pas en 2014, et ses coureurs ont été autorisés à chercher du boulot ailleurs.

C'est un manque de fonds qui oblige l'équipe à fermer ses portes. L'équipe aurait besoin d'un deuxième commanditaire, qu'elle n'a pas trouvé. 

« Euskaltel Euskadi ne pourra pas continuer en 2014 en l'absence d'un deuxième commanditaire, indispensable pour garantir la continuité de l'équipe », a indiqué Euskaltel Euskadi dans un communiqué.

Cette décision intervient à quelques jours du début du Tour d'Espagne, samedi, après 17 ans de commandite du groupe de télécommunication Euskaltel à cette équipe.

L'équipe précise toutefois que le calendrier 2013 est « entièrement maintenu ».

La société de téléphonie Euskaltel, principal commanditaire de l'équipe, apportait 40 % du budget annuel de l'équipe, soit 5,5 millions de dollars américains sur les 14 millions requis. Elle avait augmenté sa participation à 11 millions pour l'année 2013 dans l'attente d'un deuxième commanditaire, qui n'est pas arrivé.

« Nous regrettons qu'aucune entreprise ne se soit engagée pour cette équipe doyenne dans l'élite du cyclisme mondial », ajoute l'équipe.

Euskadi désigne la communauté autonome basque. L'équipe avait jusqu'en 2013 la particularité de n'engager que des cyclistes du Pays basque, Mais pour aller chercher les points requis pour rester dans le circuit Pro Tour, elle a engagé en 2013 des cyclistes « étrangers ». Elle a dans ses rangs le médaillé olympique Samuel Sanchez.

L'équipe Euskadi est arrivée dans le cyclisme professionnel en 1994. Pour éponger les dettes de l'équipe, Euskaltel est devenu le commanditaire principal de l'équipe en 1997.

PLUS:rc