NOUVELLES
20/08/2013 07:12 EDT | Actualisé 20/10/2013 05:12 EDT

Inondations aux Philippines: la situation s'améliore à Manille

MANILLE, Philippines - Les inondations qui ont submergé près de la moitié de la capitale des Philippines ont commencé à se retirer, mardi, mais les autorités ont néanmoins ordonné l'évacuation de milliers d'autres personnes et se préparaient au pire ailleurs au pays.

Au moins huit personnes sont mortes, dont quatre qui se sont noyées au nord de Manille. Des garçonnets de trois et cinq ans ont notamment été tués, et quatre personnes sont toujours portées disparues.

Des bureaux, des banques et des écoles ont été fermés à travers la capitale de 12 millions d'habitants. La majorité des routes étaient impraticables. Les gens se déplaçaient le long de cordes tendues entre deux édifices, parfois plongés dans l'eau jusqu'au cou.

Plus de 200 abris d'urgence ouverts à Manille et dans les provinces voisines accueillaient des dizaines de milliers de personnes. Au total, les inondations ont touché plus de 600 000 personnes.

Un responsable des services d'urgence a affirmé que le niveau de l'eau avait baissé d'environ 20 pour cent à Manille.

Mais dans la ville de Marikina, où la rivière est sortie de son lit, les autorités ont débuté l'évacuation de 12 000 personnes vers des écoles et des gymnases transformés en abris d'urgence. Des centaines de personnes étaient coincées sur le toit de leur résidence en plusieurs endroits à travers le pays.

Les inondations sont survenues après deux nuits de pluies diluviennes aggravées par le passage de la tempête tropicale Trami.

PLUS:pc