NOUVELLES
19/08/2013 02:48 EDT | Actualisé 18/10/2013 05:12 EDT

WikiLeaks : le gouvernement américain réclame 60 ans de prison pour Bradley Manning

Le soldat américain à l'origine de la plus grande fuite de documents diplomatiques de l'histoire des États-Unis est passible d'une peine de 60 ans de prison. C'est la sentence qu'ont réclamée lundi les avocats du gouvernement américain pour Bradley Manning, reconnu coupable d'avoir rendu publics 700 000 documents secrets.

Le procureur militaire, Joe Morrow, a demandé à la juge Denise Lind « d'envoyer un message à tout soldat qui envisagerait de voler des informations classifiées ».

Bradley Manninga été reconnu coupable de cinq accusations d'espionnage, de cinq accusations de vol, d'une accusation de fraude informatique et d'autres infractions militaires.

Il était passible de plus de 125 années de prison.

L'ex-agent du renseignement américain qui avait servi en Irak s'est excusé il y a une semaine « pour avoir fait du mal à des gens ». Lors d'une audience destinée à fixer sa peine, il a ajouté : « Je m'excuse pour le résultat inattendu de mes actes. Les trois dernières années m'ont beaucoup appris ».

PLUS:rc