NOUVELLES
19/08/2013 04:38 EDT | Actualisé 18/10/2013 05:12 EDT

L'olympien Oscar Pistorius sera jugé pour le meurtre de sa conjointe le 3 mars

AP
Olympic athlete Oscar Pistorius stands in the dock during his bail hearing at the magistrates court in Pretoria, South Africa, Friday, Feb. 22, 2013. The fourth and likely final day of Oscar Pistorius' bail hearing opened on Friday, with the magistrate then to rule if the double-amputee athlete can be freed before trial or if he has to remain in custody over the shooting death of his girlfriend. (AP Photo/Themba Hadebe)

PRETORIA, Afrique du Sud - Des témoins ont entendu une femme crier avant qu'Oscar Pistorius tire les balles qui ont été fatales à sa copine tôt le Jour de la St-Valentin cette année, ont dit lundi les procureurs sud-africains, lors du dépôt des accusations pour meurtre prémédité.

Le récit des témoins contredit la version du champion paralympique.

Pistorius, qui a pleuré avant le début des procédures en cour, lundi, fera aussi face à des accusations de possession illégale de munitions quand son procès commencera le 3 mars, à Pretoria.

De nouveaux détails ont fait surface quant à l'approche qu'auront les procureurs dans cette affaire, qui a retenu l'attention de la planète.

Pistorius, qui a perdu ses jambes dès l'enfance, est néanmoins devenu un athlète olympique. Sa copine Reeva Steenkamp, une mannequin qui a aussi participé à une téléréalité, aurait eu 30 ans lundi.

Pistorius a déjà dit qu'il pensait que Steenkamp était au lit et qu'il lui a crié d'appeler la police, car il croyait qu'un intrus dangereux était dans la salle de bain. Il a dit qu'il ne savait pas qu'elle était près de la porte de celle-ci quand il a tiré quatre fois dans la porte en question. Il n'a pas fait mention de cris de sa copine.

La poursuite tentera de montrer qu'il y a une dispute avant la mort par balles, dans l'optique de montrer que Pistorius avait l'intention de tuer Steenkamp.

Les procureurs ont mis sur papier que Pistorius a tiré «dans l'intention de tuer une personne» - même si le juge décidait que Pistorius ne savait pas que sa copine était là, ils avancent que Pistorius resterait coupable de meurtre.

«Certains témoins ont entendu une femme crier, puis des moments de silence, puis des coups de feux et d'autres cris», dit la poursuite dans un document de 11 pages.

Le procès doit se tenir du 3 au 20 mars. Les procureurs ont soumis une liste de 107 témoins dont l'oncle de Pistorius, Arnold, sa soeur Aimee et son frère Carl, ainsi que des résidents du même secteur où Steenkamp a été tuée.

S'il était trouvé coupable de meurtre prémédité, Pistorius pourrait être condamné à la prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans. Il n'y a pas de peine de mort en Afrique du sud. Une sentence pour meurtre non prémédité pourrait le mener en prison pour 15 ans.

La poursuit dit que Steenkamp a péri peu avant 3h00 le 14 février après avoir reçu plusieurs balles, en se fiant sur l'autopsie. Steenkamp a été atteinte par trois balles.

INOLTRE SU HUFFPOST

Oscar Pistorius arrêté
Qui était Reeva Steenkamp, la compagne d'Oscar Pistorius?