NOUVELLES
19/08/2013 03:47 EDT | Actualisé 19/10/2013 05:12 EDT

Les salaires canadiens devraient grimper de 2,6% en 2014, selon un sondage

OTTAWA - Les salaires canadiens devraient croître l'an prochain, mais peut-être pas autant que cette année, révèle un nouveau sondage.

Selon l'enquête du Hay Group, les employés canadiens peuvent s'attendre à une hausse de 2,6 pour cent de leur salaire en 2014, ce qui est inférieur aux prévisions de 2,9 pour cent pour l'année en cours.

Comme par le passé, les attentes quant à la croissance des salaires sont intimement liées à l'emplacement. Les provinces les plus riches en ressources naturelles visent des hausses de salaire d'entre 3,2 et 4,0 pour cent, tandis que les autres s'attendent à des progressions d'entre 2,1 et 2,6 pour cent.

Les salaires devraient avancer de quatre pour cent à Terre-Neuve-et-Labrador l'an prochain, de 3,4 pour cent en Saskatchewan et de 3,2 pour cent en Alberta.

De l'autre côté de l'échelle, les hausses de salaires dans les provinces maritimes devraient atteindre en moyenne 2,1 pour cent l'an prochain, tandis que celles au Québec et en Ontario devraient se rapprocher de la moyenne nationale, à 2,6 et 2,5 pour cent respectivement.

L'enquête révèle en outre que les gains les plus importants sont attendus chez les employés du secteur du pétrole et du gaz naturel, des services, des coopératives d'épargne et de crédit et des industries chimiques.

Dans l'ensemble, les résultats du sondage placent le Canada en milieu de peloton au sein des pays industrialisés au chapitre des attentes pour les hausses de salaire. Le Japon attend des hausses moyennes de 2,0 pour cent, tandis que les États-Unis et le Royaume-Uni visent respectivement des croissances de 2,8 et 2,9 pour cent.

Les hausses de salaires actuellement attendues sont environ un point de pourcentage inférieures à celles des sondages effectués avant la récession de 2008-09.

Malgré tout, ces projections ne vont pas nécessairement se matérialiser.

D'après les plus récentes données de Statistique Canada, le salaire horaire moyen n'a avancé que de 1,8 pour cent au cours des 12 derniers mois, tandis que la rémunération hebdomadaire moyenne — qui comprend les changements dans les heures travaillées et les employés salariés — a avancé de 2,5 pour cent.

Les résultats du sondage réalisé en juin et en juillet reposent sur les réponses de plus de 500 employeurs des secteurs privé et public.

PLUS:pc