NOUVELLES
19/08/2013 07:04 EDT | Actualisé 19/10/2013 05:12 EDT

Le bilan est lourd

La défaite des Alouettes samedi en Saskatchewan a finalement été lourde de conséquences, et pas seulement au classement.

L'équipe montréalaise a annoncé lundi que huit de ses joueurs sont tombés au combat.

À l'attaque, les éclopés ont pour nom Anthony Calvillo (tête), Brandon London (tête), Josh Bourke (genou) et Martin Bédard (épaule). En défense, ce sont les secondeurs Jonathan Beaulieu-Richard (cheville), Kyries Hebert (genou), Bryn Roy (genou) et Mike Edem (épaule).

Tous ces patients devaient rencontrer le médecin lundi ou mardi.

Jim Popp lui-même a reconnu que Calvillo avait « fort probablement » subi une commotion cérébrale, quand le numéro 13 a été plaqué durement par l'ailier défensif Ricky Foley.

Si le diagnostic se confirme, le protocole de retour après une commotion devrait l'empêcher d'affronter les Lions de la Colombie-Britannique, jeudi. Le cas échéant, Josh Neiswander amorcera la rencontre, mais Popp n'a pas exclu que le quart numéro 3, Tanner Marsh, foule également le terrain.

London disait se sentir bien, lundi, mais attendait encore de rencontrer le docteur. On craint également une commotion dans son cas.

« Les caméras de télévision ont fait du bon travail, on a vu que j'étais un peu étourdi, a-t-il raconté au sujet de sa blessure, résultat d'un contact casque à casque avec le secondeur Tyron Brackenridge. Mais une fois dans le vestiaire, ça allait bien, je parlais aux joueurs. »

La ligne trouée

Bourke s'est blessé à un genou quand son coéquipier Luc Brodeur-Jourdain l'a accidentellement fauché. S'il est indisponible jeudi, c'est donc dire que la ligne offensive des Alouettes sera privée de 60% de ses titulaires habituels (Scott Flory et Andrew Woodruff étaient déjà blessés).

Comme London, Bédard a assisté à l'entraînement de lundi. Il portait toutefois une attelle au bras gauche.

En défense, aucun des quatre éclopés n'a été vu à l'entraînement.

PLUS:rc