NOUVELLES
19/08/2013 07:00 EDT | Actualisé 19/10/2013 05:12 EDT

La capitale philippine, Manille, est paralysée par les inondations

MANILLE, Philippines - Des pluies torrentielles ont paralysé lundi la capitale des Philippines, Manille, rendant les rues impraticables et forçant des milliers de personnes à trouver refuge dans les abris d'urgence.

Certains secteurs se trouvaient sous environ un mètre d'eau.

Les secouristes rapportent au moins trois morts, 11 blessés et quatre disparus. Un enfant de cinq ans a perdu la vie quand sa sa maison s'est effondrée. Deux adultes ont également été blessés.

Les écoles, les bureaux, la Bourse, les tribunaux et les ambassades de Manille étaient tous fermés lundi, le bureau national de la météo ayant décrété une alerte rouge dans la capitale. Les écoles demeureront fermées mardi dans plusieurs écoles et villes inondées.

Plusieurs secteurs de Manille ont été complètement submergés après une nuit de fortes pluies provoquées par la mousson et la tempête tropicale Trami. La tempête a plané sur le nord de la mer des Philippines et a déversé jusqu'à 30 centimètres de pluie sur l'île de Luzon, où se trouve Manille.

Lundi, Trami se trouvait à 600 kilomètres à l'est de l'ïle d'Itbayat, dans le nord du pays, et se déplaçait vers l'est à 7 kilomètres/heure. Elle devrait quitter les Philippines mercredi ou jeudi pour se diriger vers la Chine. D'autres pluies abondantes étaient attendues à Manille et ailleurs lundi soir.

Des images diffusées à la télévision montraient des résidants réfugiés sur des toits. À Sagada, dans le nord du pays, les soldats et les policiers ont secouru 29 touristes coincés depuis deux jours dans une grotte par un ruisseau en crue.

Plusieurs barrages ont été forcés d'ouvrir leurs vannes à cause de la montée des eaux. Des milliers de personnes vivant en aval ont reçu l'ordre d'évacuer les lieux.

PLUS:pc