NOUVELLES
19/08/2013 01:18 EDT | Actualisé 19/10/2013 05:12 EDT

Des milliers de syriens trouvent refuge en Irak kurde chaque jour, selon l'ONU

BAGDAD - Environ 30 000 Syriens ont trouvé refuge dans la région autonome kurde du nord de l'Irak depuis les cinq derniers jours, a rapporté lundi l'agence des Nations unies pour les réfugiés.

Cette migration massive de Syriens, dont beaucoup sont des Kurdes fuyant la guerre civile qui sévit dans le nord-est de leur pays, représente un défi de taille pour le gouvernement irakien et les organismes qui tentent d'accommoder quelque 1,9 million de réfugiés syriens.

Un porte-parole de l'ONU, Youssef Mahmoud, affirme que la plupart des réfugiés sont des femmes et des enfants. La raison de leur afflux soudain reste à préciser.

Lundi, environ 3000 Syriens ont traversé la frontière, portant à 30 000 le nombre de réfugiés arrivés depuis jeudi. Cette dernière vague porte à 195 000 le nombre de réfugiés dans la région autonome kurde de l'Irak, précise M. Mahmoud.

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCNUR) a installé un camp d'urgence temporaire à Irbil, la capitale de la région autonome kurde en Irak, pour accueillir les réfugiés syriens. Certains d'entre eux ont trouvé refuge dans des mosquées ou avec des proches qui vivent dans la région, selon l'agence.

Le HCNUR affirme qu'il a expédié par camion 3100 tentes, deux entrepôts préfabriqués et des milliers de bidons pour transporter de l'eau. La livraison devrait parvenir au camp irakien d'ici la fin de la semaine.

Les Kurdes représentent près de 10 pour cent des 23 millions de Syriens. Constituant la plus grande minorité ethnique de la Syrie, ils sont concentrés dans les régions de Hassakeh et Qamishli, des territoires pauvres du nord-est du pays.

PLUS:pc