NOUVELLES
19/08/2013 07:11 EDT | Actualisé 19/10/2013 05:12 EDT

Des inondations chassent 20 000 Russes de chez eux

MOSCOU - Les pires inondations à frapper l'extrême-orient de la Russie en 120 ans ont déjà chassé 20 000 personnes de chez elles et nécessité l'évacuation de deux ours bruns captifs.

Des évacuations ont été décrétées dans trois régions le long de la frontière avec la Chine, à 5000 kilomètres à l'est de Moscou. Certains des évacués ont trouvé refuge dans 166 abris d'urgence.

Les inondations provoquées par des pluies torrentielles ont déjà touché 140 villes et villages à travers la région.

La région d'Amour a été la plus durement frappée, mais les autorités ont indiqué que le pire des inondations y est maintenant passé. Les pluies se déplacent actuellement vers l'est et la situation devrait se détériorer dans la région voisine du Kabarovsk et l'oblast autonome juif.

La rivière Amour, qui atteint un niveau sans précédent, continuer à se gonfler et pourrait inonder Komsomolsk-sur-Amour, une des principales villes de la région du Kabarovsk.

Les secouristes ont décidé de déplacer deux ours qui se trouvaient dans un camp touristique de Blagoveshchensk à l'approche des inondations. Des images mises en ligne par les autorités russes montrent les deux animaux dans une cage suspendue sous un hélicoptère.

Les responsables russes disent avoir livré 53 tonnes de nourriture, d'eau et de vêtements aux victimes des inondations, tandis que de l'aide humanitaire et des dons en argent affluaient de partout au pays.

Plus de 30 000 personnes participent aux opérations de secours.

PLUS:pc