NOUVELLES
18/08/2013 12:05 EDT | Actualisé 18/10/2013 05:12 EDT

Un contrôle plus étroit sera exercé sur la population d'ours noirs

MONTRÉAL - Une stratégie est en voie d'être mise en branle par la Nation huronne-wendat (NHW)pour exercer un contrôle sur les ours noirs.

Cette initiative, qui s'échelonnera jusqu'en 2016, visera à assurer la protection de l'une des proies de choix de ces prédateurs: le caribou des bois de Charlevoix.

Selon le biologiste Louis Lesage, la population régionale totale oscillait autour de 65 têtes l'hiver dernier. Ce cervidé est donc considéré comme étant «menacé» par Ottawa et «vulnérable» par Québec.

Il a hérité de ces étiquettes notamment parce que le taux de survie des faons est faible étant donné qu'ils constituent souvent des cibles faciles pour les ours noirs.

Dans l'espoir de renverser la vapeur, la NHW cherchera à augmenter, au cours des trois prochaines années, les captures de ces gros mammifères.

Il lui reste maintenant à déterminer — de concert avec le ministère des Ressources naturelles et la Société des établissements de plein air du Québec — combien de bêtes doivent être attrapées, s'il faut recourir à la chasse et/ou à la trappe et quelles zones doivent être priorisées.

PLUS:pc