NOUVELLES
18/08/2013 04:36 EDT | Actualisé 17/10/2013 05:12 EDT

Naufrage aux Philippines : le bilan monte à 39 morts

Les secours aux Philippines poursuivent leurs opérations, dimanche, afin de retrouver les 80 personnes portées disparues après le naufrage d'un traversier, estimant qu'un miracle était toujours possible.

Le dernier bilan fait état de 39 victimes. Le MV Thomas Aquinas, qui transportait 830 passagers et membres d'équipage, a coulé dans la nuit de vendredi à samedi dans le port de Cebu, après une collision avec un cargo, le Sulpicio Express 7.

Le nombre des disparus a été revu à la baisse dimanche matin, passant de 170 à 85, après un décompte plus exact des personnes secourues.

Les secours, interrompus samedi après-midi en raison d'une tempête, ont repris tôt dimanche matin, malgré des vents violents et une mer agitée.

Ces conditions météorologiques ont empêché les plongeurs d'atteindre la coque du bateau, où plusieurs des personnes disparues pourraient se trouver.

« Il est possible qu'il y ait des survivants dans des poches d'air, dans les cabines », a déclaré un porte-parole de la Marine, Gregory Fabic, ajoutant qu'on pouvait survivre jusqu'à 72 heures dans de telles conditions.

Selon les témoins, le traversier de 138 mètres de long a sombré en 15 minutes à peine.

Des dizaines et parfois des centaines de personnes meurent chaque année dans des accidents de traversier aux Philippines, un archipel de 7100 îles.

Les règles de sécurité ne sont pas toujours respectées par les transporteurs maritimes, certains bateaux étant mal entretenus et leur capacité maximale régulièrement dépassée.

PLUS:rc