NOUVELLES
18/08/2013 05:59 EDT | Actualisé 18/10/2013 05:12 EDT

Hamelin se blesse après des performances brillantes aux sélections nationales

MONTRÉAL - Le double médaillé d'or olympique Charles Hamelin semble fin prêt pour les Jeux d'hiver de 2014 — même s'il s'est blessé aux sélections nationales, dimanche.

Hamelin a été contraint à l'abandon après avoir heurté le mur en demi-finale du 1000 mètres.

Le triple médaillé olympique marchait avec des béquilles lorsqu'il a rencontré les journalistes.

Hamelin, de Lévis, a indiqué qu'il s'est étiré un ligament lors de l'incident, mais que la blessure n'était pas sérieuse. Il espère être de retour sur ses patins dans une semaine.

Avant cet incident, Hamelin avait dominé la compétition, remportant les huit épreuves auxquelles il a participé au cours de l'événement, qui a eu lieu entre le 7 et le 18 août.

«Je ne pourrais pas être plus content de mes huit victoires en huit courses, a déclaré Hamelin. Oui, j’y pensais un peu dans mes rêves, sauf que dans la réalité du courte piste, c’est autre chose. Je suis vraiment en contrôle total de mes moyens et je suis plus que surpris de réaliser ce que j’ai fait.»

Hamelin a mentionné que la blessure ne devrait pas affecter sa préparation en vue des olympiques. Il devrait toutefois passer un examen aux rayons X lundi.

Les sélections nationales avaient lieu sur 12 jours afin de reproduire l'horaire des Jeux de Sotchi, en Russie, qui auront lieu en février.

Le portrait de l'équipe qui représentera le Canada à Sotchi est un peu plus clair à la suite des sélections.

Le Canada, une puissance en patinage de vitesse sur courte piste, sera représenté par un groupe de vétérans accomplis et de jeunes étoiles prometteuses.

Du côté des hommes, Charles Hamelin, Charle Cournoyer et Olivier Jean ont déjà un pied dans la porte de l'avion qui prendra la direction de Sotchi.

Marie-Ève Drolet, Valérie Maltais et Marianne St-Gelais sont celles qui se retrouvent en meilleure position du côté des femmes.

Cependant, les choix ne sont pas encore coulés dans le béton.

Patinage de vitesse Canada annoncera le 29 août prochain la liste de cinq hommes et cinq femmes qui composeront l'équipe nationale.

Les patineurs devront ensuite confirmer le nombre de places canadiennes disponibles aux Olympiques lors de qualifications en automne.

Ils ont répété après les activités, dimanche, qu'ils allaient maintenant se concentrer sur leur approche en vue des Jeux de Sotchi.

St-Gelais, double médaillé d'argent à Vancouver en 2010, a dit qu'elle se sentait rapide et puissante, mais qu'elle veut être plus consciente de la présence des autres compétitrices sur la glace.

«Je voulais un top-3 au général et avoir la chance de patiner sur plus d’une distance, alors c’est mission accomplie», a dit St-Gelais, de Roberval.

St-Gelais a ajouté que le groupe était tricoté serré et qu'elle souhaitait aussi voir l'équipe obtenir de bons résultats lors des relais, autant chez les hommes que chez les femmes.

Maltais, qui a été dominante chez les femmes, a expliqué que son objectif — et celui de l'équipe — était de continuer à s'améliorer au fur et à mesure que les Jeux approchent.

«En tant qu'athlète, vous voulez être à votre meilleur au bon moment, a-t-elle rappelé. Ici, ce n'était que le début.»

PLUS:pc