NOUVELLES
18/08/2013 11:11 EDT | Actualisé 18/10/2013 05:12 EDT

Exode sans précédent en Syrie

Environ 15 000 Syriens ont fui vers l'Irak depuis jeudi dernier, venant grossir les rangs des 154 000 personnes déjà réfugiées dans le pays.

Selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, 10 000 Syriens ont rejoint la région autonome du Kurdistan dans la seule journée de samedi. Les Kurdes de Syrie, profitant de l'affaiblissement du pouvoir de Damas sur une partie du territoire, ont installé une autonomie de fait dans l'extrême nord-est du pays, où vit la majeure partie de leur communauté. Il s'agit d'un exode sans précédent depuis le début du conflit en Syrie il y a deux ans et demi.

Si les raisons derrière cet exil soudain sont floues, la recrudescence des combats entre les Kurdes de Syrie et les militants antigouvernementaux islamistes semblent être en cause.

De plus, des réfugiés rencontrés sur place ont indiqué que les conditions de vies dans plusieurs communautés du nord-est de la Syrie devenaient de plus en plus mauvaises, la nourriture se faisaient plus rare et les prix des denrées de base augmentaient. Plusieurs ont donc choisi de quitter pour ne pas mourir de faim, ont-ils dit.

L'ONU travaille donc pour ouvrir plus rapidement un nouveau camp de réfugiés déjà prévu dans la région. Les autorités espèrent que le camp Dara Shakran pourra accueillir ses premiers habitants dans deux semaines.

Les chiffres de l'ONU font état de 100 000 morts et 2 millions de réfugiés depuis le début de l'insurrection contre le régime du président Bachar Al-Assad, en mars 2011.

PLUS:rc