NOUVELLES
17/08/2013 03:52 EDT | Actualisé 17/10/2013 05:12 EDT

Mexique: 23 corps trouvés dans des régions touchées par les cartels de la drogue

MORELIA, Mexique - Au moins 23 corps ont été trouvés dans deux États de l'ouest du Mexique où le crime organisé, les groupes d'autodéfense et les forces de l'ordre ont connu beaucoup d'affrontements cette année.

Le procureur de l'État du Michoacan a rapporté que neuf corps, mains liées et criblés de balles, ont été découverts samedi sur une propriété abandonnée près de la ville de Buenavista Tomatlan. Près d'eux, une affiche révélait qu'ils pourraient faire partie du cartel des Caballeros Templarios.

Cette région, située près de la frontière de l'État de Jalisco, a souffert d'une vague de violence durant la majeure partie de cette année, alors que des groupes d'autodéfense se sont soulevés contre les Caballeros Templarios qui exercent leur contrôle sur le territoire en tuant et extorquant la population.

Les autorités soutiennent que certains de ces groupes sont épaulés par un cartel rival, Jalisco Nueva Generación (JNG), qui lutte aussi contre les Caballeros Templarios, ce que nie JNG.

L'affiche laissée près des corps était signée des initiales de JNG suivies de «G. C.», les initiales d'un groupe local d'autodéfense.

Le message disait: «À ceux qui continuent de soutenir les Caballeros Templarios, nous sommes ici, unis.»

Des résidents de la région ont applaudi l'arrivée, en mai, de soldats et de la police nationale. Des groupes d'autodéfense ont accepté de déposer les armes, mais le calme n'a pas duré. Le gouvernement d'Enrique Peña Nieto peine à trouver des stratégies efficaces pour ramener la paix au Michoacan et au Guerrero, l'État voisin. Le gouvernement précédent avait agi de la même manière, sans résultats probants.

Les autorités du Guerrero ont pour leur part annoncé samedi la découverte de 14 corps: huit à San Miguel Totolapan et six dans une fosse commune près de la ville touristique coloniale de Taxco.

Le bureau du procureur de l'État a affirmé dans un communiqué que cinq des corps à San Miguel Totolapan avaient été découverts à l'arrière d'un camion Ford, en vêtements de style militaire et entourés d'armes lourdes et de munitions, dont une grenade. Le communiqué rapporte que trois autres jeunes hommes, tués par balle, ont été trouvés dans la même ville, sans spécifier où.

Les autorités de Taxco ont découvert les restes de six personnes, des ossements de trois personnes et trois autres corps en décomposition, selon le porte-parole du gouvernement, Jose Villanueva Manzanarez.

PLUS:pc