NOUVELLES
17/08/2013 03:39 EDT | Actualisé 16/10/2013 05:12 EDT

C.-B. : près de 50 pythons euthanasiés dans une maison de Mission

La Colombie-Britannique est la dernière province à être le théâtre d'une histoire de grands serpents. Les agents de la conservation ont découvert et euthanasié près de 50 pythons illégaux dans une maison de la vallée du Fraser.

Les agents ont été appelés jeudi à une résidence de Mission, dont le locataire, qui possédait les serpents, se faisait évincer, a expliqué l'inspecteur Chris Doyle, du service provincial de conservation.

Les agents ont découvert 46 pythons réticulés, dont la possession sans permis est interdite en vertu de la Loi provinciale sur la faune. Le serpent le plus long mesurait un peu plus de quatre mètres.

Selon l'inspecteur Doyle, personne ne possédait de permis dans la demeure, située dans un secteur résidentiel à quelques pâtés de maison d'une école.

L'intervention des agents britanno-colombiens est survenue le même jour que la saisie de 40 pythons dans une chambre de motel de Brantford, en Ontario.

Plus tôt ce mois-ci, deux jeunes frères ont été tués pendant qu'ils dormaient chez un ami à Campbellton, au Nouveau-Brunswick, par un python africain qui s'était échappé d'un commerce d'animaux exotiques.

Un des plus gros types de lézard

« Ces serpents représentent un risque pour la sécurité publique », a estimé l'inspecteur Doyle, au sujet de ceux retrouvés à Mission.

L'inspecteur ajoute que les agents de la conservation ont aussi retrouvé de nombreux autres serpents, ainsi qu'un varan, l'une des plus grosses espèces de lézard au monde. Ces animaux ne sont pas visés par la réglementation provinciale sur les espèces animales étrangères contrôlées.

Toutefois, les agents ont aussi trouvé d'autres espèces dont la possession est restreinte, comme des boas et d'autres types de pythons.

Les espèces à possession restreinte deviennent carrément interdites une fois qu'elles atteignent une certaine longueur. Toutefois, certaines espèces de pythons ne sont ni à possession restreinte ni interdites parce qu'elles ne deviennent pas très longues, explique M. Doyle.

Certaines espèces de varan sont interdites, mais celui trouvé dans la résidence de Mission n'était pas illégal, a aussi indiqué l'inspecteur provincial.

PLUS:rc