NOUVELLES
16/08/2013 07:33 EDT | Actualisé 16/10/2013 05:12 EDT

Warren Buffett investit dans les sables bitumineux de Suncor

AP
In this May 6, 2013 photo, Warren Buffett smiles during a television interview in Omaha, Neb. The annual charity auction of a private lunch with billionaire investor Warren Buffett has entered its final hours with the rare opportunity still available for the relative bargain price of less than a million dollars. The auction has drawn bids of more than $2 million in each of the past five years, and last year it fetched a record $3,456,789. (AP Photo/Nati Harnik)

Warren Buffett, l'un des hommes les plus riches de la planète dont les conseils d'investissement font foi d'oracle, a jeté son dévolu sur les sables bitumineux albertains.

Sa société d'investissement Berkshire Hathaway a ainsi acquis quelque 17,8 millions d'actions de la Canadienne Suncor Energy, selon les données transmises à la Securities Exchange Commission (SEC) ce qui, sur le marché, au cours actuel de l'action, équivaut à 620 millions de dollars.

Barry Schwartz, vice-président chez Baskin Financial Services, cite par le Globe and Mail, ne croit pas que « l'oracle d'Omaha » ai jamais investi au Canada, du moins, jamais à une telle hauteur.

Warren Buffett avait jusqu'ici été discret sur l'intérêt qu'il porte aux sables bitumineux. Il y a cinq ans, après avoir visité une zone en exploitation à Fort McMurray, en Alberta, il avait minimisé la portée de son geste, évoquant plutôt la simple curiosité.

L'action de Suncor, qui a repris de la vigueur depuis quelques mois, avait perdu jusque-là quelque 40 % de sa valeur, mais de nombreux analystes estiment qu'elle est sous-évaluée.

Les sables bitumineux font depuis des années l'objet de critiques de la part des environnementalistes, qui s'opposent notamment à la construction du pipeline Keystone, entre l'Alberta et le golfe du Mexique.

Les pétrolières albertaines peinent à hausser leurs exportations depuis un certain temps en raison de la capacité des pipelines existants. Cette situation a un effet négatif tant sur les prix sur les marchés que sur la valeurs des actions.

Mais selon les analystes, Suncor a pris les devants et s'est assuré de pouvoir exporter sa production durant les prochaines années tant par train que par pipeline.

Selon Michael Smedley, de Morgan Meighen & Associates, cite par le Globe and Mail, ce choix de Warren Buffett d'investir dans les sables bitumineux « démontre que les Américains ont foi dans l'avenir des sables bitumineux ».

INOLTRE SU HUFFPOST

Les hommes et femmes les plus riches du monde