NOUVELLES
16/08/2013 11:21 EDT | Actualisé 16/10/2013 05:12 EDT

Un traversier et un cargo entrent en collision aux Philippines

MANILLE, Philippines - Un traversier avec près de 700 personnes à son bord est entré en collision avec un cargo dans le centre des Philippines vendredi, faisant au moins 17 morts.

La porte-parole de la garde côtière philippine, Joy Villegas, a indiqué que le capitaine avait ordonné l'abandon du traversier MV Thomas Aquinas après qu'il eut commencé à se pencher sur le côté et à couler à la suite de l'impact.

Mme Villegas a confirmé que 17 personnes, dont des enfants, avaient perdu la vie et que 525 personnes avaient été secourues. Les autorités continuaient de recenser celles qui avaient été transportées à l'hôpital.

La collision s'est produite vendredi matin près de la ville centrale de Cebu, pas très loin du rivage. Deux navires de la garde côtière et d'autres bateaux ont participé à l'opération de sauvetage.

Un passager, Jerwin Agudong, a affirmé à la station de radio DZBB que certaines personnes avaient été prises au piège dans le traversier et qu'il avait vu des corps dans l'eau.

Il a raconté que le bateau entrait au port quand le cargo, qui en sortait, l'avait heurté. M. Agudong a révélé avoir sauté dans la mer en avant du navire avec d'autres passagers après que l'équipage eut distribué des gilets de sauvetage.

Le traversier de 138 mètres de long a sombré en environ 30 minutes, a-t-il dit. Des médias ont rapporté que le plus jeune passager secouru était un bébé âgé de 11 mois.

Jerwin Agudong a précisé que le traversier arrivait d'un voyage d'une journée à Nasipit, dans la province d'Agusan del Sur, dans le sud des Philippines.

Les accidents en mer sont monnaie courante dans l'archipel en raison des orages fréquents, de l'entretien déficient des bateaux et d'une mauvaise application des règles de sécurité.

En 1987, le traversier Dona Paz avait coulé après avoir frappé un navire-citerne aux Philippines. Cet accident, qui a fait plus de 4341 morts, est le pire désastre maritime à être survenu en temps de paix.

PLUS:pc