NOUVELLES
16/08/2013 06:47 EDT | Actualisé 16/10/2013 05:12 EDT

Un séisme de magnitude 6,5 frappe la capitale de la Nouvelle-Zélande

WELLINGTON, Nouvelle-Zélande - De puissants séismes ont secoué vendredi le coeur de la Nouvelle-Zélande, endommageant des édifices et des routes et semant la panique parmi les employés des tours à bureaux.

On ne rapporte aucune blessure grave.

Une secousse de magnitude 6,5 a frappé un peu après 14h30 près de la petite ville de Seddon, sur l'île du Sud. Au moins six répliques de magnitude 5,0 ou plus ont suivi.

Plusieurs maisons situées près de l'épicentre ont été lourdement endommagées, selon la police. Des cheminées sont notamment tombées et des toitures se sont effondrées. Un pont le long de la principale autoroute de la région a aussi été gravement endommagé et des rochers sont tombés sur la route.

Certains édifices de Wellington, la capitale, ont été évacués et des objets sont tombés des étagères à certains endroits. Plusieurs personnes ont dû être secourues après être restées coincées dans des ascenseurs. La première secousse a aussi entraîné la fermeture de la bourse néo-zélandaise pendant plus d'une heure.

Selon l'institut américain d'études géologiques, l'épicentre se trouvait à 94 kilomètres de Wellington, à une profondeur de 10 kilomètres.

La Nouvelle-Zélande se trouve sur la «ceinture de feu» du Pacifique, où l'activité sismique est constante. Un violent tremblement de terre survenu à Christchurch en 2011 avait fait 185 morts et détruit une grande partie du centre-ville.

PLUS:pc