NOUVELLES
16/08/2013 07:00 EDT | Actualisé 16/10/2013 05:12 EDT

Un piège à éviter

Le D.C. United n'a remporté que trois matchs en 2013. Une de ces victoires a justement été signée aux dépens de l'Impact.

Les joueurs du onze montréalais savent donc mieux que quiconque que la formation de Washington représente un piège. Ils tenteront de l'éviter samedi, à Montréal, dans un duel entre les deux équipes.

Le 3 août dernier, l'Impact (10-7-5) avait subi un revers humiliant de 3-1 aux mains de la risée de la MLS, dans la capitale américaine.

Les hommes de Marco Schällibaum traversent leur période la plus creuse de la saison, avec une seule victoire à leurs huit dernières sorties (1-4-3). Cette séquence les a fait dégringoler au 4e rang de l'Association de l'Est de la MLS, à quatre points de la tête, détenue par le Sporting Kansas City. Toutefois, le onze montréalais est invaincu à ses quatre derniers matchs à la maison, toutes compétitions confondues. L'équipe a maintenu une fiche de 2-0-2 en plus de n'avoir accordé aucun but à sa trois dernier matchs sur la pelouse du Stade Saputo.

L'Impact pourrait compter sur des renforts pour la rencontre. L'attaquant Andrew Wenger (pied) a repris l'entraînement cette semaine et sera disponible.

Les Montréalais ont baissé pavillon 2-1 à leur dernier match en MLS contre le Fire à Chicago. 

Iapichino déjà de retour

Le duel marquera par ailleurs - déjà - le retour de Dennis Iapichino à Montréal.

Libéré la semaine dernière, le latéral gauche a rapidement été réclamé par le DCU (3-16-4) et disputera donc un premier match dans son nouvel uniforme. Il avait auparavant participé à 16 matchs en un peu plus d'un an avec l'Impact.

« C'est toujours particulier de voir un gars porter un chandail différent, a indiqué Jeb Brovsky à La Presse Canadienne. De toute évidence, nous lui souhaitons la meilleure des chances comme individu sur le terrain ainsi qu'à l'extérieur, mais il est évident que nous espérons qu'il connaisse sa part d'ennuis samedi. »

À noter

  • Patrice Bernier pourrait disputer le 50e match de sa carrière en MLS, tandis que Felipe en sera à un 50e départ s'il est titularisé.

PLUS:rc