NOUVELLES
16/08/2013 12:35 EDT | Actualisé 16/10/2013 05:12 EDT

Déménagement de l'Hôtel-Dieu à Sainte-Foy : le CHU contre la proposition des ex-professeurs

La direction du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec rejette la proposition d'un groupe de professeurs retraités de l'Université Laval qui suggère de déménager l'Hôtel-Dieu sur un terrain à l'angle de l'autoroute Robert-Bourassa et du chemin des Quatre-Bourgeois.

La porte-parole du CHU de Québec, Geneviève Dupuis, dit avoir été surprise de prendre connaissance de cette proposition, vendredi matin, dans Le Soleil. Elle affirme que ses auteurs ne connaissent pas les enjeux reliés au dossier.

Un déménagement dans le secteur de Sainte-Foy désavantagerait les patients en dédoublant l'offre de soins, dit-elle. « Ce qu'ils proposent, c'est de rénover l'Hôtel-Dieu, d'acheter un autre terrain et de faire un autre centre. Donc, c'est une solution qui serait somme toute beaucoup plus coûteuse. »

De plus, le méga complexe préconisé par les ex-professeurs prendrait des décennies à construire. Or, Mme Dupuis martèle que les patients ont besoin de soins maintenant. « On a des besoins maintenant et dans les prochaines années en radio-oncologie, en science neurologique. On veut répondre à des besoins de façon pressante, donc on ne peut pas attendre longtemps. »

Elle ajoute que la proposition évoquée dans Le Soleil ne répond pas aux besoins des patients de l'Hôtel-Dieu et aux besoins en équipement spécialisé de l'établissement, « notamment en radio-oncologie et en science neurologique, les raisons pour lesquelles on souhaite avoir entre autres une rénovation de l'Hôtel-Dieu ou un déménagement à l'Enfant-Jésus ».

Selon le CHU de Québec, un troisième site n'est pas envisagé pour le futur Hôtel-Dieu de Québec. Pour le moment, il est question de déplacer une partie des installations à Limoilou, ou de rénover celles du Vieux-Québec. Ces deux propositions sont entre les mains du ministre, qui doit rendre une décision à la mi-septembre.

PLUS:rc