NOUVELLES
15/08/2013 03:16 EDT | Actualisé 15/10/2013 05:12 EDT

Plus de précisions sur les origines du cancer grâce à une une équipe internationale de généticiens

Getty
Genetics background. 3D render.

Le tableau le plus complet des processus de mutation génétiques qui stimulent le développement des tumeurs cancéreuses a été réalisé par une équipe internationale de généticiens.

Ensemble, 21 changements dans le code génétique expliquent le développement de 97 % des tumeurs rencontrées dans les 30 types de cancer les plus courants.

Pour identifier les principales mutations, les chercheurs ont étudié les génomes de 7042 personnes atteintes des formes les plus courantes de cancer. C'est ainsi qu'ils ont pu découvrir la vingtaine de changements dans l'ADN. En outre, pour plusieurs d'entre eux, les généticiens ont aussi pu identifier le processus biologique sous-jacent.

Le saviez-vous ?

Tous les cancers sont causés par des mutations dans l'ADN qui se produisent dans les cellules de l'organisme au cours de la vie d'une personne. Par exemple, des 30 principaux cancers, environ 25 sont liés à l'âge. Chacun des processus de mutation laisse une signature dans les génomes de cancers qu'il a causés. Par exemple, la médecine sait que les produits chimiques retrouvés dans la fumée de tabac mènent au cancer du poumon et que le rayonnement ultraviolet cause des mutations dans les cellules de la peau qui mènent aussi au cancer. La médecine ne connaît toutefois pas tous les procédés biologiques à l'origine des mutations qui sont responsables de l'apparition de la plupart des cancers.

« Nous avons identifié la plupart des signatures mutationnelles qui expliquent le développement génétique et l'historique des cancers chez les patients. Nous sommes maintenant à comprendre les processus biologiques compliqués qui se produisent et qui laissent des traces résiduelles des mutations dans les génomes des cancers. »

— Ludmil Alexandrov, Wellcome Trust Sanger Institute

Pour l'heure, les chercheurs ont établi que les cancers contiennent tous au moins deux signatures, ce qui reflète la grande variété des procédés en cause dans leur apparition. Par exemple, deux processus de mutation sous-tendent le développement du cancer de l'ovaire, tandis que six processus sous-tendent le développement du cancer du foie. En outre, certaines signatures sont associées à plusieurs types de cancers, alors que d'autres sont propres à l'un d'eux.

Le fait de mieux cerner ce qui cause les mutations pourrait aider à prévenir et à mieux traiter le cancer, expliquent les auteurs de ces travaux, publiés dans la revue Nature.

Le saviez-vous?

Le cancer est une cause majeure de décès dans le monde, à l'origine d'environ 8 millions de décès annuellement, soit environ 13 % de la mortalité mondiale.

Les cancers du poumon, de l'estomac, du foie, du côlon et du sein sont ceux qui entraînent le plus grand nombre de décès chaque année. (OMS)

Environ 30 % des décès par cancer sont dus aux cinq principaux facteurs de risque comportementaux et alimentaires: un indice élevé de masse corporelle, une faible consommation de fruits et légumes, le manque d'exercice physique, le tabagisme et la consommation d'alcool. (OMS)

Le tabagisme est le facteur de risque le plus important, entraînant dans le monde 22 % de la mortalité par cancer et 71 % des décès par cancer du poumon. (OMS)

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.




INOLTRE SU HUFFPOST

Les stars atteintes du cancer de la prostate