NOUVELLES
15/08/2013 09:12 EDT | Actualisé 15/10/2013 05:12 EDT

Les Américains sont prêts à s'endetter de nouveau

Les Américains ont réduit leur dette hypothécaire, mais contracté davantage de prêts automobiles et alourdi leurs comptes de cartes de crédit.

Une texte de Philippe-Antoine Saulnier

Après s'être serrés la ceinture dans la foulée de la crise financière, les ménages américains se montrent donc prêts à s'endetter de nouveau, ce que plusieurs analystes voient comme un signe positif pour l'économie des États-Unis.

Selon les données du deuxième trimestre dévoilées par la Banque fédérale de  réserve de New York, la dette des ménages américains a reculé de 78 milliards $ d'avril à juin en raison d'une baisse dans les prêts hypothécaires.

En revanche, les prêts automobiles ont augmenté de 20 milliards $ pendant cette période.

Les prêts étudiants et les comptes de cartes de crédit ont pour leur part augmenté chacun de 8 milliards $.

Signe encourageant, les ménages américains ont adopté des comportements plus responsables face à leur endettement : en effet, la plupart des comptes en souffrance pendant 90 jours ou plus a fondu jusqu'à atteindre leur niveau le plus bas depuis 2008.

Les données de la Banque fédérale de réserve de New York permettent aussi de constater que les jeunes de 19 à 29 ans sont moins enclins que leurs ainés à s'endetter pour acquérir des véhicules.

Depuis un an, les prêts automobiles contractés par les consommateurs dans la vingtaine ont progressé presque deux fois moins vite que pour les trois tranches d'âge supérieures.

Cet attrait moins marqué pour l'automobile chez les jeunes d'aujourd'hui pourrait s'expliquer par le fardeau grandissant des étudiants. Les chiffres montrent que les dettes d'études aux États-Unis augmentent sans cesse depuis 2003.

Avec le Wall Street Journal

PLUS:rc