NOUVELLES
15/08/2013 09:00 EDT | Actualisé 15/10/2013 05:12 EDT

La SCHL revoit à la baisse ses prévisions de mises en chantier pour 2014

OTTAWA - La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) a affirmé jeudi que les provinces de l'Ouest contribuaient à stabiliser les mises en chantier, qui devraient augmenter en 2104, même si la situation ne s'annonce pas aussi rose que prévu.

La SCHL a revu à la baisse ses prévisions pour 2014. Elle s'attend maintenant à 186 600 mises en chantier l'an prochain, soit 2300 unités de moins que sa précédente prévision de 188 900, faite en juin.

Le nombre annuel de mises en chantier d'habitations, qui s'est élevé à 214 827 en 2012, devrait osciller entre 177 100 et 188 500 en 2013, estime l'agence fédérale. Les prévisions ponctuelles de la SCHL le situent à 182 800, chiffre similaire à la prévision du mois de juin.

«D'après la SCHL, les maisons individuelles et les habitations construites dans les provinces de l'Ouest devraient représenter une part plus importante du total des mises en chantier durant la période visée par les prévisions», a indiqué l'économiste en chef adjoint de la SCHL, Mathieu Laberge.

La SCHL s'attend par ailleurs à ce que le prix moyen varie entre 369 100 $ et 380 500 $ en 2013 et entre 371 700 $ et 393 900 $ en 2014. Les prévisions ponctuelles de l'agence le fixent à 374 800 $ cette année et à 382 800 $ l’an prochain, en hausse de 2,7 pour cent et de 2,1 pour cent, respectivement.

PLUS:pc