NOUVELLES
14/08/2013 12:36 EDT | Actualisé 14/10/2013 05:12 EDT

« Avoir la combinaison rouge, c'est un rêve » - Tagliani

Alexandre Tagliani tourne ce weekend au Kansas en série Grand Am, dans une Ferrari. Peut-être le prochain chapitre de sa carrière de pilote.

Un texte de Philippe Crépeau

Tagliani n'a plus de volant en IndyCar, après la décision de l'équipe Bryan Herta Autosport de le remplacer d'ici la fin de la saison. Mais ses contacts en série Grand Am, catégorie endurance, lui permettent d'entrevoir une suite intéressante à sa carrière.

Le premier pas, c'est cette course au Kansas ce weekend avec l'équipe canadienne RFMotorsport au volant de la Ferrari 458 no 61. Le patron de l'équipe, Remo Ferri, Canadien lui-même, partage avec Tagliani des racines italiennes.

« Engager un pilote canadien dans notre équipe est important pour notre programme de courses au Canada. Alexandre est un pilote passionné qui nous apporte une tonne d'expérience. C'était le pilote idéal pour la course du Kansas », a expliqué Remo Ferri.

Tagliani profite du fait que le pilote de l'équipe Massimiliano Papis avait un autre engagement ce weekend. Il a saisi cette chance, et pilotera une voiture qui a réussi de belles performances cette saison. La Ferrari no 61 a gagné la huitième manche de la série Grand Am 2013, le Brickyard Grand Prix, à Indianapolis le 26 juillet.

« J'ai une bonne relation avec une compagnie qui s'appelle Motegi Racing, et qui fournit les roues aux voitures Ferrari, admet-il. L'équipe RFMotorsport, je l'aime bien. Ils ont déjà un support d'usine Ferrari. Je m'entends très bien avec les propriétaires et les dirigeants de l'équipe. C'est super professionnel. Ils sont bien équipés. Il y a du potentiel.

« De me retrouver avec eux en fin de semaine, ça veut peut-dire qu'à un moment donné, je pourrais peut-être être au bon moment à la bonne place. Si je devais continuer en Grand Am, ça ne me dérangerait pas du tout, du tout de courir pour eux. Au contraire! »

L'équipe croit qu'avec Tagliani et Jeff Segal au volant de la voiture no 61, la victoire est envisageable sur le circuit routier du Kansas Speedway.

« Alex a gagné des courses, a obtenu des poles en IndyCar. Le circuit du Kansas a des virages relevés, et son expérience sur ovale nous sera très utile, en plus de ses qualités de pilote sur circuit routier. Tout cela est très bon. J'ai hâte de le rencontrer. »

« Quand nous avons su qu'Alex était disponible, nous avons sauté sur l'occasion, a expliqué le directeur technique de l'équipe, Ian Willis. On connaît Alex depuis plusieurs années. Depuis la création de l'équipe dans les années 90. On aimerait beaucoup qu'il se joigne à nous, enfin. »

L'invitation est lancée. La balle est dans le camp du Québécois.

« Quand j'ai commencé ma carrière, indique-t-il, quand je regardais la série Grand Am évoluer, jamais en 100 ans je n'aurais pensé qu'il y allait avoir une marque européenne, une marque italienne, une Ferrari, et que j'allais me retrouver dans une 458 pour aller courir en GT pour supporter le cheval de course Ferrari, et avoir sur moi la combinaison rouge Ferrari, admet-il avec émotion. C'est le rêve de n'importe quel pilote de pouvoir piloter dans une Ferrari, c'est clair. »

« Rentrer dans la famille Ferrari, ce n'est pas facile, tu sais, affirme Tagliani. Ils ont des pilotes qui sont là depuis longtemps. Jeff Segal, Vitantonio Liuzzi, Giancarlo Fisichella. Des pilotes qui participent aux grandes courses, comme aux 24 heures du Mans. Cette relation avec Motegi Racing va peut-être me donner l'opportunité d'aller courir aux 24 heures du Mans, alors... »

Dans la Ferrari no 61, Jeff Segal a fini 4e de la course catégorie GT à Road America, le 10 août. Tagliani devra tirer le maximum de son weekend au Kansas pour se faire accepter dans la famille Ferrari et pour trouver sa place dans la famille Grand Am.

« Je suis extrêmement satisfait de la tournure des évènements. Je regarde tout ça avec un esprit très attentif. J'ai reçu des appels d'équipes de Grand Am qui sont intéressées à discuter avec moi, précise-t-il. Si je n'ai pas un calendrier complet en IndyCar [en 2014], je pense que je vais mettre beaucoup plus d'accent sur la série Grand Am, affirme-t-il. Il y a un bel avenir là, car beaucoup de manufacturiers s'impliquent et investissent. »

Les premiers essais de la course du Kansas sont prévus à 14 h, HAE, vendredi, pour 90 minutes de travail. Les qualifications auront lieu vendredi soir, sous les projecteurs, à 22 h 25, HAE.

La course est prévue à 20 h, HAE, samedi soir, et a une longueur maximum de 2 heures 45 minutes.

PLUS:rc