NOUVELLES
14/08/2013 02:26 EDT | Actualisé 13/10/2013 05:12 EDT

Lévis veut assurer un approvisionnement en eau à long terme

La Ville de Lévis, qui s'approvisionne en eau à partir de sources temporaires, envisage d'autres pistes de solutions pour assurer une alimentation en eau à plus long terme.

La mairesse Danielle Roy Marinelli a fait le point mercredi sur l'état des eaux de la rivière Chaudière.

Elle a rappelé que la tragédie de Lac-Mégantic, en juillet dernier, a forcé la Ville à se trouver des sources temporaires d'approvisionnement en raison de la présence d'hydrocarbures dans la rivière Chaudière.

Selon le ministère de l'Environnement, l'interdiction de pomper l'eau de la Chaudière pourrait durer encore longtemps. Par conséquent, la mairesse Roy Marinelli explique que la Ville n'a d'autre choix que de « penser à long terme ».

« On prévoit déjà une solution pour la période hivernale. On n'attendra pas au mois d'octobre, qu'on se fasse dire qu'on ne peut pas utiliser l'eau de la rivière Chaudière, et qu'on soit mal pris parce qu'on n'a rien imaginé comme plan B », a-t-elle souligné.

Lévis demande encore aux citoyens des cinq secteurs de l'ouest de la ville d'économiser l'eau.

Une rencontre entre la mairesse Roy Marinelli et le ministre de l'Environnement, Yves-François Blanchet, est prévue la semaine prochaine.

Par ailleurs, le coût des mesures mises en place pour alimenter en eau potable le secteur ouest de la ville n'est toujours pas connu.

PLUS:rc