NOUVELLES
14/08/2013 02:32 EDT | Actualisé 13/10/2013 05:12 EDT

Îles de la Madeleine : des châteaux de sable... enduit d'or noir 

Une vidéo tournée dimanche à l'occasion du Concours de châteaux de sable des îles de la Madeleine et diffusée sur les réseaux sociaux suscite beaucoup de réactions : on y voit un constructeur de château qui pellette du sable... noir, qui semble enduit de pétrole. 

Ce possible déversement de pétrole se situe tout juste à proximité d'un ancien puits de forage, colmaté depuis 40 ans. Au début des années 1970, la Société québécoise d'exploration minière (SOQUEM) a creusé plusieurs puits dans l'archipel pour trouver, semble-t-il, des gisements de sel.

C'est autour d'un de ces puits, à quelques centimètres de profondeur dans le sable de la plage du Sandy Hook, sur l'île du Havre Aubert, que Léonard Chevrier a découvert du liquide noir.

« J'ai vu du sable noir et j'ai commencé à sentir ça. Ça sentait l'essence, le diesel... J'ai creusé après ça à 3 pieds, sur le côté sud du puits, encore la même chose », décrit le sculpteur de sable dans la vidéo : 

Pour le professeur à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), membre de la Chaire de recherche du Canada en écotoxicologie marine, Émilien Pelletier, il ne fait aucun doute qu'il s'agit de pétrole. 

« Il y aurait eu un puits de pétrole et il y aurait eu une fuite, ou encore un déversement quelconque, qui a eu lieu à cette époque ou un autre moment », évalue M. Pelletier

Le professeur de l'UQAR presse le ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs de mener une enquête à ce sujet.  

Pour sa part, celui qui a tourné les images, Luc Fontaine, nourrit lui aussi des craintes : « On ignore l'étendue de cette nappe de pétrole », dit-il. 

Le ministère de l'Environnement devrait réagir dans les prochaines heures.

D'après le reportage de Michel-Félix Tremblay

PLUS:rc