NOUVELLES
14/08/2013 04:31 EDT | Actualisé 14/10/2013 05:12 EDT

Le Conference Board prédit une baisse des profits d'importantes sociétés

OTTAWA - Les récentes catastrophes — naturelles et causées par l'homme — vont affecter les résultats financiers d'importantes sociétés canadiennes durant la deuxième moitié de l'année, empirant une situation économique déjà faible, prédit le Conference Board du Canada dans un rapport rendu public mercredi.

Le groupe de recherche d'Ottawa affirme dans le document que sa mesure de l'état des entreprises a reculé pour un troisième mois de suite, en juillet, signe que l'augmentation attendue de l'activité économique ne s'est pas encore matérialisée et que les profits des sociétés pourraient être faibles ou même se transformer en pertes lors des six mois à venir.

L'économie cherche à prendre de la vitesse au Canada et ailleurs dans le monde, et cela affecte de façon négative les exportations canadiennes de même que les profits, a indiqué Lin Ai, auteure du rapport.

L'indice du Conference Board, qui repose sur un modèle économique ainsi que des données précises, a reculé de 0,11 point en juillet, à la suite de baisses similaires lors des deux mois précédents.

La diminution n'est pas importante, mais elle est préoccupante en raison du nombre croissants d'industries qui ont enregistré un recul, pour la plupart dans le secteur de la production de biens, a affirmé Mme Ai.

Dans son rapport, le Conference Board s'attarde en particulier aux sociétés d'assurance en raison des lourdes pertes subies au cours de l'été à l'occasion des inondations survenues en Alberta et à Toronto, de même que lors du déraillement de train et de l'explosion subséquente à Lac-Mégantic.

PLUS:pc