NOUVELLES
13/08/2013 07:51 EDT | Actualisé 13/10/2013 05:12 EDT

Un avocat d'Omar Khadr souhaite son transfert dans une prison provinciale

Un avocat d'Omar Khadr a demandé que son client soit transféré du pénitencier fédéral d'Edmonton où il est détenu, vers une prison avec un régime moins sévère.

Dennis Edney a déposé une demande à la cour pour que son client soit transféré de l'établissement d'Edmonton, une prison à sécurité maximale, à une prison provinciale.
Il argue qu'Omar Khadr, qui est Canadien, a été condamné alors qu'il était mineur et qu'il devrait donc se trouver dans une institution provinciale. « Omar Khadr doit être traité comme un jeune, en se basant sur la sentence qu'il a reçue - une peine de huit ans - et il ne doit pas être logé dans une prison à sécurité maximale comme un adulte », a expliqué Me Edney.

Il estime que le maintien de M. Khadr dans une telle prison est injuste, au même titre que sa détention sur la base américaine de Guantanamo. « La mauvaise conduite de notre gouvernement est une continuation de son mauvais traitement à Guantanamo », affirme l'avocat de M. Khadr.

Me Edney espère que la requête de son client sera entendue le mois prochain. Il a reçu une lettre des responsables du ministère de la Justice, qui insistent sur le fait que M. Khadr purge une peine pour adulte et qu'il doit donc être hébergé dans une prison fédérale.

Omar Khadr a été détenu durant 10 ans à la base américaine de Guantanamo, à Cuba, avant de plaider coupable à des accusations de crimes de guerre, en 2010. Il a notamment plaidé coupable d'avoir tué un soldat américain en Afghanistan en 2002, alors qu'il était âgé de 15 ans. Une commission militaire américaine l'a condamné à huit ans de plus derrière les barreaux.

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Steven Blaney, a publié un communiqué mardi. « Omar Khadr a plaidé coupable à des crimes très sérieux », a expliqué M. Blaney, rappelant que le jeune homme avait reconnu avoir tué un soldat américain. « Le gouvernement du Canada va se défendre vigoureusement contre toute action judiciaire » qui pourrait faire diminuer la sentence de M. Khadr, a déclaré le ministre.

M. Khadr a commencé à servir sa peine au Canada dans la prison à sécurité maximale de Millhaven, à Kingston. Il y a été menacé par un autre détenu, si bien qu'il a été placé en isolement. Quelques mois plus tard, il a été transféré en Alberta.

PLUS:rc