NOUVELLES
13/08/2013 05:08 EDT | Actualisé 13/10/2013 05:12 EDT

Projet Montréal dévoile le programme du parti, axé sur la «relance durable»

MONTRÉAL - Projet Montréal a dévoilé mardi le programme issu du dernier congrès du parti, axé sur la «relance durable» de la ville.

Le programme s'articule autour de six grandes orientations, soit la démocratie montréalaise, la prospérité économique, l'habitation, les transports durables, la qualité de vie et la culture, a annoncé le parti municipal, mardi matin.

Il déterminera la plateforme électorale du parti qui sera dévoilée durant les élections.

Dans le programme détaillé, le parti dirigé par Richard Bergeron, candidat à la mairie, propose quelque 70 engagements, dont celui de réaliser le programme sans hausser les taxes foncières au-delà du taux d'inflation.

En ce qui concerne l'administration de la ville, le parti veut notamment réduire les pouvoirs du comité exécutif en transférant certaines responsabilités aux commissions permanentes du conseil et revoir les processus d'attribution des contrats publics.

Pour assurer la prospérité économique, Projet Montréal mentionne le développement de projets immobiliers autour des transports collectifs.

Quant au développement de l'économie, il veut concentrer ses énergies dans des secteurs «d'avenir», comme les nouveaux médias, les transports durables et les technologies de la santé, et «financer en grande partie les projets de développement urbain durable en opérant un transfert de l'économie de l'automobile et du pétrole vers l'économie durable», lit-on dans le programme.

Sans surprise, le parti, que l'on a l'habitude de voir se porter à la défense des espaces verts lors des conseils municipaux, souhaite développer les parcs dans les quartiers résidentiels.

Toujours dans l'objectif de «mieux habiter Montréal» et d'attirer et de retenir les jeunes familles en ville, des mesures sont proposées pour apaiser la circulation automobile et inciter la population à utiliser les transports actifs et en commun. Une mesure pour faciliter l'accès à la propriété est aussi incluse.

Projet Montréal souhaite voir la ville devenir la «capitale du vélo en Amérique» et la «métropole des transports durables». Il propose quatre prolongements du métro: la ligne bleue jusqu'à Anjou à l'est et Lachine à l'ouest; la ligne orange Ouest jusqu'au boulevard Gouin; et la ligne jaune vers le nord, jusqu'à l'intersection Sherbrooke/McGill College.

L'équipe, qui compte dans ses rangs le maire de l'arrondissement Le Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, et celui de Rosemont—La Petite Patrie, François Croteau, mentionne aussi souhaiter favoriser l'agriculture urbaine et l'offre d'alimentation locale, revoir la collecte des ordures et augmenter le budget du Conseil des arts de Montréal.

PLUS:pc