NOUVELLES
13/08/2013 02:05 EDT | Actualisé 12/10/2013 05:12 EDT

Les libéraux à la conquête du vote féminin

Les libéraux du Québec préparent une vaste offensive pour gagner le vote des femmes à la prochaine élection générale. Ils prévoient notamment d'organiser un important rassemblement à cette fin le mois prochain.

Plusieurs centaines de femmes, militantes, représentantes du monde des affaires et des milieux communautaires seront conviées dans les prochains jours à un rassemblement le 15 septembre au centre-ville de Montréal pour entendre un discours du chef du Parti libéral du Québec (PLQ) Philippe Couillard suivi d'une période d'échanges sur les enjeux touchant la condition féminine.

Une rencontre similaire est aussi en préparation à Québec pour le mois d'octobre. En outre, des engagements sont attendus de la part du leader libéral pour accroître le nombre de femmes dans les secteurs non traditionnels comme la construction, l'exploitation des ressources naturelles et le développement nordique.

Présidées par Christine St-Pierre,  députée de l'Acadie et ancienne ministre responsable de la Condition féminine sous le gouvernement de Jean Charest, ces rencontres visent à rehausser le profil du PLQ auprès des électrices.

Même si le gouvernement péquiste est dirigé par une femme, ce sont les gouvernements libéraux successifs qui ont fait le plus progresser la condition féminine au fil des décennies, a déclaré Mme St-Pierre, mardi.

Les libéraux, a-t-elle rappelé, sont à l'origine du droit de vote des femmes, de l'équité salariale, du partage du patrimoine familial et de la parité au sein du conseil des ministres. Le PLQ est aussi la formation politique qui compte le plus de femmes à l'Assemblée nationale : 18 contre 17 pour le Parti québécois (PQ).

Par ailleurs, M. Couillard a indiqué mardi qu'il comptait se faire élire dans la circonscription de Roberval, détenue présentement par le PQ.

PLUS:rc