NOUVELLES
13/08/2013 05:19 EDT | Actualisé 13/10/2013 05:12 EDT

La Nouvelle-Écosse en négociations pour rétablir le traversier Yarmouth-Maine

YARMOUTH, N.-É. - Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse entre en négociations avec une compagnie intéressée à opérer un traversier entre Yarmouth et Portland, dans le Maine, un service interrompu depuis quatre ans.

Le ministre du Développement économique, Graham Steele, a affirmé que, des trois soumissions reçues, STM Quest Inc. a été retenue pour installer et opérer le lien entre la Nouvelle-Écosse et les États-Unis.

Ce service a été interrompu en décembre 2009 à la suite de coupes budgétaires.

Le gouvernement avait été sévèrement critiqué pour cette décision. Il offre maintenant 21 millions $ sur sept ans pour rétablir le service.

Le ministre Steele a assuré que le gouvernement n'avait jamais été contre le financement du lien maritime.

La mairesse de Yarmouth, Pam Mood a affirmé que la Ville avait franchi un nouvel obstacle dans ce dossier, au terme de quatre ans d'efforts.

«Je sens que nous nous approchons de la ligne d'arrivée et apportons les dernières touches de finition», a déclaré Mme Mood, qui n'a pas vu la proposition de STM Quest.

Le Parti progressiste-conservateur du Canada a reproché au Nouveau Parti démocratique d'avoir agi trop tard pour aider les entreprises du sud-ouest de la province, qui ont été touchées par l'arrêt du traversier.

M. Steele soutient que les négociations se tiendront au cours du mois prochain et qu'il est possible, mais pas certain, que le service soit rétabli l'an prochain.

PLUS:pc