NOUVELLES
13/08/2013 11:09 EDT | Actualisé 13/10/2013 05:12 EDT

La centrale de l'Office du tourisme met la clé sous la porte

La centrale de réservations de l'Office du tourisme de Québec cessera ses activités le 1er octobre.

Mise en place en mars 2001, elle offre aux touristes un moyen de réserver en ligne des chambres dans les hôtels de la Vieille Capitale. Cependant le portail n'est pas rentable.

Selon Paul Arsenault, titulaire de la chaire de recherche en tourisme de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), il est difficile de concurrencer les grands sites internationaux de réservation comme Expedia.

« Cette centrale de réservation-là n'offrait qu'un seul produit, une chambre d'hôtel à Québec, alors qu'Expedia offre des millions de chambres d'hôtel partout sur la planète. »

Paul Arsenault ajoute que les clients provenant de villes comme Paris, Londres, Berlin ou Istanbul « ne découvrent pas » le site Internet de la centrale de réservations de l'Office du tourisme de Québec.

Touristes moins nombreux à Québec en 2013

Par ailleurs, les touristes ont été un peu moins nombreux dans la Vieille Capitale cet été comparativement à l'an dernier. L'Association hôtelière de la région de Québec note une baisse d'environ 2 % de l'achalandage pour le mois de juillet. Toutefois, ce sont les mois de mai et de juin qui ont été les plus difficiles en raison, notamment, du temps froid et pluvieux.

La présidente de l'association, Michelle Doré, ne parle pas d'une baisse dramatique, mais elle aimerait qu'il y ait davantage de touristes américains qui, selon elle, se font de plus en plus rares.

Mme Doré ajoute que les chiffres sont à la baisse, mais qu'il faut éviter de comparer l'année 2013 à l'année du 400e anniversaire de la ville de Québec, en 2008. « C'est le statu quo ou une légère baisse par rapport à 2012, mais c'est sûr qu'on ne doit pas se comparer à 2008, absolument pas parce que c'était une année record », explique-t-elle.

PLUS:rc