DIVERTISSEMENT

Festival de Locarno: «Gabrielle» a conquis des milliers de cinéphiles (BANDE-ANNONCE)

13/08/2013 12:49 EDT | Actualisé 13/10/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'idylle qui dure entre le cinéma québécois et le Festival international du film de Locarno, en Suisse, ne s'est pas rompue lundi soir lors de la présentation du dernier né de la réalisatrice Louise Archambault, Gabrielle.

Un parterre de milliers de cinéphiles, conquis par l'histoire de cette Gabrielle atteinte du syndrome de Williams et qui tente de vivre sa vie de jeune femme de 22 ans, a ovationné pendant de longues minutes l'équipe du film après la projection en plein air, sur la Piazza Grande.

Le même genre d'enthousiasme avait été remarqué lors de la présentation de Monsieur Lazhar, il y a deux ans, tandis que le cinéaste Denis Côté y a été primé à plusieurs reprises.

Pour les producteurs Luc Déry et Kim McGraw, de micro_scope, Locarno était le festival rêvé pour présenter en première mondiale un film aussi intimiste que Gabrielle, et le public semble avoir apprécié l'expérience. Des spectateurs se sont montrés «hyper émus» de la présence sur place de l'interprète du personnage principal, Gabrielle Marion-Rivard, ont-ils raconté en conférence téléphonique, mardi.

Deuxième réalisation d'un long métrage pour Louise Archambault, après Familia, en 2005, le film a déjà été vendu à l'étranger et sera présenté au TIFF de Toronto dans le volet «Présentation spéciale».

Outre le long métrage de la réalisatrice Louise Archambault, le 66e Festival de Locarno compte également dans sa programmation cinq autres productions canadiennes ou coproductions, dont Gare du Nord, de Claire Simon, The Dirties, de Matthew Johnson et les courts métrages Acrobat d’Eduardo Menz, Quelqu’un d’extraordinaire, de Monia Chokri et L’Ours, de Dan Karo.

À LIRE AUSSI

Micro_Scope : nouveaux films de Turpin, Falardeau et Villeneuve

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.