NOUVELLES
13/08/2013 12:38 EDT | Actualisé 13/10/2013 05:12 EDT

Ban Ki-moon veut un encadrement de l'usage des drones

« L'usage des drones armés, comme celui de toute autre arme, devrait être soumis au droit international », a déclaré mardi le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, devant un parterre d'officiers au Pakistan, souvent bombardé par des avions américains sans pilote.

Ban Ki-moon affirme toutefois que « le seul objectif de ces nouveaux outils, comme les avions sans pilote et sans arme, est de collecter de l'information. « Ce sont essentiellement des caméras volantes », a-t-il indiqué.

L'ONU aborde le sujet alors que les États-Unis multiplient depuis 2004 les tirs de drones dans les zones tribales du nord-ouest du Pakistan, non loin de la frontière afghane. La région est considérée comme un fief des talibans et d'autres groupes islamistes armés comme Al-Qaïda. Avec le Yémen, le Pakistan est le pays le plus bombardé par les drones. 

Bien que les États-Unis défendent la précision des drones, cette nouvelle technologie fait de nombreuses victimes civiles, alimentant du même coup le sentiment antiaméricain au Pakistan. Depuis août 2008, près de 300 bombardements de drones américains ont fait plus de 2000 morts, en très grande majorité des combattants islamistes, selon les autorités pakistanaises. D'autres sources font état de plus de 3500 morts.

Pour Washington, les tirs de drones sont une arme-clé pour neutraliser ses ennemis dans les zones tribales pakistanaises réputées impénétrables.

PLUS:rc