DIVERTISSEMENT
12/08/2013 09:00 EDT | Actualisé 12/08/2013 09:11 EDT

Programmation Canal D : des meurtres et des frissons

courtoisie

Canal D ne fera pas dans la dentelle, cet automne, avec deux nouvelles séries originales relatant des crimes sordides et des évasions spectaculaires. La chaîne propose aussi plusieurs documentaires animaliers et d’autres à caractère social, mais il semble que ses 3,5 millions de téléspectateurs soient surtout friands de reconstitutions criminelles qui génèrent émotions fortes et frissons.

En premier lieu, Fugitifs s’intéressera à l’évasion de quelques détenus célèbres du Québec. D’après un concept d’Yves Thériault (S.O.S, Enquêtes sur les libérations conditionnelles), on recréera, par exemple, les cavales de Raymond Boulanger (surnommé « le cowboy de Casey »), de Richard Vallée (membre des Hells Angels), de Réjean Mathurin (qui a tué le nouvel amoureux de son ex-conjointe avant de s’enlever la vie) et de Patrick Legault (sympathisant des Rock Machine, battu à mort dans le gymnase d’un pénitencier), en se basant sur les dires de gardiens de prison, de journalistes et d’enquêteurs. Début le vendredi 23 août, à 21h.

Puis, à l’hiver, Le contrat fera la lumière sur des exécutions sanglantes ordonnées par des bandes de crime organisé. On se penchera notamment sur les cas de Paul April, Réjean Duff, Claude De Serres, Robert « Bob » Savard (un ami de Maurice « Mom » Boucher) et Richard Désormiers (le beau-frère de Frank Cotroni). Encore ici, on s’appuiera sur des extraits réels et des paroles de témoins-experts.

Au chapitre des acquisitions étrangères, Force d’impact, un produit de Discovery, s’avérera visuellement impressionnant avec ses images d’incidents les plus dangereux jamais captés à la caméra, le mardi à 21h, dès le 20 août. Les animaux et le monde sous-marin occuperont une place de choix grâce à Superanimal (dimanche, 17h, dès le 15 septembre), La mémoire des éléphants (le dimanche 6 octobre, à 17h), Créatures étranges II (lundi, 18h, dès le 16 septembre), et Lumière sur l’océan (lundi 20h, dès le 19 août). Opération Iceberg, présentée par la BBC, nous entraînera dans une expédition au cœur de l’Arctique, le lundi à 20h, dès le 14 octobre, tandis qu’Empire évoquera l’histoire de l’Empire State Building et de son bâtiment voisin, le Tower One, qui remplacera le World Trade Center, le lundi 28 octobre, à 20h.

canal d

Docu-D ratisse large

Dans la case de Docu-D, le dimanche soir, plusieurs productions d’ici, traitant de sujets variés, retiendront l’attention. Notons, parmi celles-ci, Se battre comme des soldats, mourir comme des enfants, qui suit le Général Roméo Dallaire dans sa croisade pour dénoncer le sort des enfants militaires au Rwanda et au Congo (15 septembre), Chacun son combat, un portrait de cinq jeunes téméraires déterminés à percer dans le monde des combats extrêmes, comme l’a fait Georges Saint-Pierre avant eux (6 octobre), Bagarreurs, une chronique de la vie des durs à cuire au hockey donnant notamment à la parole à Georges Laraque et Chris Nilan (24 novembre) et Poker, une incursion dans l’univers des adeptes de ce jeu, qui s’adonnent à leur passion entre Montréal et Las Vegas (1er décembre).

Le maire d’Huntington, Stéphane Gendron, aura encore une fois les caméras braquées sur lui, non pas en raison de son aversion pour les chats, mais plutôt pour son acharnement à vouloir attirer les immigrants dans sa ville. Le coloré personnage s’est même battu pour faire construire une mosquée dans son patelin, une initiative controversée dont on suivra l’évolution dans Les autres, un document signé LP8 Média, à l’hiver 2014. Et le regretté Yvan Ducharme, décédé en mars dernier, revivra le temps d’un hommage bien mérité réalisé par sa fille Nathalie, intitulé Les vies de mon père : Yvan Ducharme, le 8 décembre. On survolera la riche carrière de l’humoriste et acteur à l’aide d’archives et de témoignages. Un coup de chapeau qui s’annonce fort touchant; on y entendra entre autres Yvan Ducharme lui-même tracer le bilan de son existence et des derniers moments de celle-ci. « Si je n’avais pas eu la chance d’être malade gravement, je n’aurais pas eu la chance de savoir que j’étais autant aimé », affirmera l’artiste, dont le souvenir restera gravé dans les mémoires.

On jettera aussi un œil à Argentine, les 500 bébés volés de la dictature, un regard sur le destin des orphelins nés pendant la dictature d’Argentine, entre 1976 et 1983 (25 août), à Trafic d’organes, qui s’attarde aux enjeux éthiques, médicaux, légaux et humains de cette dangereuse industrie (15 décembre), et à Cirque de béton, un panorama de sports urbains étalant des prouesses à couper le souffle (29 septembre). Deux productions en 3D, Hubble, un voyage dans des galaxies lointaines auquel la NASA a apposé sa griffe (8 septembre), et Né pour être libre, le récit de l’histoire d’amour entre l’être humain et les animaux sauvages (6 octobre), complètent cette offre abondamment garnie.

Enfin, Canal D ramène à son antenne quelques-unes des valeurs sûres de ses grilles des dernières années, telles Dossiers mystère, Force d’impact, La ruée vers l’or, Le convoi de l’extrême, La guerre des transports, Destination cauchemar, Les mystères de l’univers et l’incontournable Un tueur si proche, qui se classe au 5e rang de ses émissions les plus regardées. Les autres titres les plus populaires sont La guerre des enchères, Le grand rire, C’est incroyable! et Scènes de crime.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.