NOUVELLES
12/08/2013 08:19 EDT | Actualisé 12/10/2013 05:12 EDT

Le travail des policiers dans l'affaire Rehtaeh Parsons fera l'objet d'une révision

Facebook

Un ancien procureur en chef de l'Ontario a été nommé par le gouvernement néo-écossais pour mener une enquête indépendante sur la façon dont la police régionale d'Halifax a traité le cas de Rehtaeh Parsons.

L'adolescente de Cole Harbour en Nouvelle-Écosse se serait suicidée après avoir été victime de cyberintimidation.

Murray Segal, ancien sous-procureur général et procureur en chef en Ontario, devra émettre des recommandations pour améliorer le système juridique et pour mesurer l'impact possible des technologies sur les jeunes ainsi que leur interaction avec le système de justice et la police.

Le ministre de la Justice, Ross Landry, a dévoilé ces détails lundi matin. Le gouvernement espère notamment mettre en lumière les raisons pour lesquelles des accusations ont tardé à être déposées.

Le ministre Landry affirme que cette enquête indépendante coûtera 200 000 $.

Selon la famille de Rehtaeh Parsons, quatre garçons l'auraient agressée sexuellement à 15 ans. L'adolescente aurait alors été victime d'intimidation de la part de ses collègues de classes après qu'une photo de l'acte ait circulé à l'école et dans les médias sociaux.

Le 7 avril dernier, Rehtaeh, âgée de 17 ans, est décédée après une tentative de suicide quelques jours plus tôt.

Aucune accusation n'a été portée à la suite de l'enquête policière. Le cas de Rehtaeh Parsons a ensuite été rouvert plus tôt cette année après que de nouvelles informations aient fait surface.

La semaine dernière, deux jeunes hommes de 18 ans ont été accusés de production et de distribution de pornographie juvénile en lien avec cette affaire. Ils sont attendus en cour le 15 août.

Certains se demandent pourquoi il aura fallu autant de temps avant que l'enquête mène à des accusations.

Selon les policiers, aucun des accusés n'avait encore été interrogé avant jeudi dernier. L'un d'entre eux serait déjà allé au bureau régional de la police, mais n'avait donné aucun renseignement.

INOLTRE SU HUFFPOST

Rehtaeh Parsons: A Life In Photos