NOUVELLES
12/08/2013 06:59 EDT | Actualisé 12/10/2013 05:12 EDT

Benoît Huot est prêt pour les Mondiaux de natation paralympique de Montréal

PC

MONTRÉAL - Le Québécois Benoît Huot, triple médaillé aux Jeux paralympiques de Londres en 2012, a déclaré qu'il gardera un oeil sur son principal adversaire André Brasil lorsque les deux hommes se retrouveront dans la même piscine cette semaine aux Championnats du monde de natation paralympique.

«André est très certainement l'étoile de notre catégorie et il m'affrontera dans deux de mes spécialités», a commenté l'athlète de 29 ans, originaire de Longueuil, lors d'une entrevue qu'il a accordée lundi dans le cadre d'une clinique de natation pour enfants.

«Je dois admettre que je n'étais pas le gars le plus heureux lorsqu'il est arrivé sur le circuit il y a quelques années, mais aujourd'hui nous sommes devenus de bons amis.»

Huot fut le porte-drapeau canadien lors de la cérémonie de clôture à Londres après avoir porté son total de médailles paralympiques en carrière à 19, pour accompagner ses 22 disques des championnats du monde.

Il a ajouté que Brasil, qui est aussi âgé de 29 ans, est venu s'établir à Montréal il y a quelques années pour demeurer chez lui afin qu'ils puissent s'entraîner ensemble. Le nageur québécois s'est rendu à deux occasions sur la terre natale de Brasil, au Brésil, pour s'entraîner avec lui.

«Mais lorsque nous sommes dans les blocs de la piscine, c'est une véritable guerre», a dit Huot.

Huot, qui est surnommé 'The Shark' en raison de sa puissance et de sa vitesse, a émis ces commentaires quelques heures seulement après que trois records du monde et quatre autres régionaux eurent été réalisés dans la piscine à l'occasion de la première journée des Mondiaux.

«Je suis vraiment prêt», a ajouté Huot. «Je suis très excité de pouvoir participer à ces championnats ici, à la maison, et je m'attends à réaliser des temps très rapides.»

Huot, qui est né avec un pied bot, a indiqué qu'il affrontera Brasil, qui a souffert de la polio pendant son enfance, au 200 mètres QNI jeudi et au 100 mètres dos samedi.

Rivard et Grand'Maison sur le podium

Lundi au Complexe aquatique du Parc Jean-Drapeau, Valérie Grand’Maison et Aurélie Rivard sont toutes les deux montées sur le podium. Grand’Maison a remporté la médaille d’argent au 200 m QNI chez les S13, tandis que Rivard a ravi le bronze au 100 m libre dans la catégorie S10.

Une troisième médaille a été remportée par le Canada au premier jour des compétitions par le Vancouvérois Donovan Tildesley, qui a lui aussi mis la main sur une médaille de bronze en finale du 100 m dos S11.

D'autre part, Maxime Rousselle ne s'est peut-être pas classée pour la finale du 200 m libre chez les S14, mais le Québécois a tout de même fracassé l'ancien record canadien.

L'athlète de Saint-Alexandre, en Montérégie, a parcouru la distance en deux minutes et 7,47 secondes, effaçant l'ancienne marque de 2:7,52 détenue par le Saskatchewanais Michael Qing. L’athlète a pris le 13e rang des préliminaires.

En plus de Rivard, les Québécois Camille Bérubé (200 m QNI S8) et Jean-Michel Lavallière (100 m brasse S7) seront en action mardi.