NOUVELLES
12/08/2013 05:20 EDT | Actualisé 12/10/2013 05:12 EDT

Jeux du Canada: une médaille d'argent qui a déplu à la cycliste Alyzée Brien

SHERBROOKE, Qc - Une seconde et demie, à peine. C'est tout ce qui a séparé la cycliste Alyzée Brien d'une médaille d'or dans l'épreuve du contre la montre féminin des Jeux du Canada, lundi. Pour la jeune athlète de Saint-Jérôme, ç'a été synonyme d'échec.

«Que j'aie perdu par une ou 20 secondes, ça m'importe pas du tout», a-t-elle lancé, mécontente.

«Je visais tellement l'or aujourd'hui, a-t-elle repris. Je savais que je pouvais gagner et j'étais supposée gagner. J'avais battu toutes ces filles aux championnats canadiens. Uniquement le fait de ne pas avoir gagné, je suis déçue.»

L'Ontarienne Annie Foreman-MacKey lui a ravi la médaille tant convoitée, en parcourant les 15 kilomètres en 21 minutes et 46,42 secondes. Brien, âgée de 19 ans, a suivi en 21:47,81 et une autre Ontarienne, Saskia Charlotte Kowalchuk, a complété le podium en 22:10,59.

Deux autres Québécoises — Adriane Provost et Gabrielle Pilote Fortin — ont pris les quatrième et sixième rangs, respectivement.

Dans l'épreuve masculine, James Piccoli était content, lui, de la médaille d'argent obtenue. Le cycliste montréalais âgé de 21 ans a orchestré une remontée de fin de course parce qu'il accusait un retard de 10 secondes sur la quatrième place, à quatre kilomètres de l'arrivée.

«J'ai tout donné dans les deux derniers kilomètres. Ça n'a pas été facile parce que ça roulait vite malgré le vent. Je trouvais ça plus difficile quand le vent soufflait de côté. Il y avait de la turbulence par moments.»

Piccoli a terminé la course de 20 kilomètres entre deux Ontariens, à moins de cinq secondes du vainqueur Matteo Alexander Dal-Cin, en 24:58,86. Jordan Harris Cheyne a mérité la médaille de bronze.

Pierre Naud et Émile Jean ont fini en septième et huitième positions, respectivement.

Faste journée

La fructueuse première journée du second bloc (16 médailles) a permis au Québec de passer en deuxième place au classement des médailles. Le Québec a 77 médailles, incluant 22 d'or. C'est sept de plus que l'Alberta et 12 de plus que la Colombie-Britannique. L'Ontario trône loin devant avec 115 médailles.

Cinq en six en plongeon

En plongeon, pas de doute, la relève d'Alexandre Despatie au Québec est assurée. Dans l'épreuve à la plate-forme, qu'on a exceptionnellement tenue à Montréal, au Centre Claude-Robillard, les Québécois ont monopolisé toutes les marches du podium.

Philippe Gagné, de Mont-Royal, a été sacré champion avec une récolte de 414,55 points, devant Vincent Riendeau (387,55), de Beaconsfield, et Nicholas Beaupré (382,95), Laval.

Les filles ont réalisé un doublé or-bronze, avec Éloïse Bélanger, de Montréal, auteure du meilleur score (342,10) et Frédérique Lalonde (292,80), de Montréal. L'Albertaine Caeli McKay s'est intercalée entre elles (303,45).

Samantha Maiorino, de Pointe-Claire, a fini cinquième (278,90).

Razzia en canoë-kayak

Avec une récolte de neuf médailles au Lac des Nations, les Québécois ont fait une razzia en canoë-kayak.

Michael Lussier-Rashotte, de Lachine, en C-1 500 mètres, Pierre-Luc Poulin, de Lac-Beauport, en K-1 500, et le quatuor féminin K-4 500 mètres, ont procuré des médailles d'or.

Sarah-Jane Caumartin, de Mont-Saint-Hilaire, a remporté l'argent en C-1 500 mètres. Les duos masculins en C-2 et en K-2 1000 mètres, ainsi que le quatuor féminin en C-4 1000 mètres, ont glané trois autres médailles d'argent.

Les médailles de bronze ont été enlevées par Andréane Langlois, de Lac-Beauport, en K-1 500 mètres, et le duo féminin en K-2 500 mètres.

PLUS:pc