NOUVELLES
12/08/2013 11:53 EDT | Actualisé 12/10/2013 05:12 EDT

Charles Hamelin et Valérie Maltais s'imposent au 500 m aux sélections nationales

MONTRÉAL - Charles Hamelin a poursuivi sa domination, lundi, aux sélections olympiques canadiennes de patinage de vitesse sur courte piste. En remportant une cinquième finale consécutive, sa deuxième sur 500 mètres, l’athlète de Sainte-Julie s’est à toutes fins pratiques assuré une place aux prochains Jeux d’hiver.

Si les nominations ne pourront être officialisées qu’après les deux Coupes du monde du mois de novembre, où les performances des Canadiens influenceront le nombre de place disponible pour eux sur la prochaine délégation olympique, qu’on se le tienne pour dit : Charles Hamelin a déjà un pied à Sotchi.

Ses deux victoires en finale sur 500 m et sur 1500 m lui ont assuré de terminer en tête du cumulatif des deux épreuves et, par conséquent, de remplir le critère de sélection olympique de l’équipe canadienne.

«C’est un très gros poids qui vient de s’enlever de mes épaules. Je suis pratiquement sûr maintenant de me classer sur l’équipe et d’aller aux Jeux olympiques», a lancé Hamelin visiblement soulagé de la tournure des événements.

«C’est sûr qu’on court toujours pour gagner, mais de le faire comme ça cinq fois de suite… Je ne m’attendais pas à 'performer' aussi bien en commençant les sélections», a-t-il ajouté.

Son frère, François, a été disqualifié en quart de finale après une tentative de dépassement. Les espoirs s’amenuisent pour le plus jeune des frères Hamelin, pour qui les malchances s’accumulent depuis le début des sélections. Jusqu’à présent, son meilleur résultat est une troisième place obtenue lors du premier 1500 m.

Charle Cournoyer, très surprenant depuis le début des compétitions, a continué de bousculer l’ordre établi. Le patineur de Boucherville, qui avait largement dominé ses vagues de quart de finale et de demi-finale, a conclu au deuxième rang. Olivier Jean, de Lachenaie, et Rémi Beaulieu, d’Alma, ont fini aux troisième et quatrième rangs.

Lors de la première finale sur 500 m, qui a eu lieu mercredi dernier, Jean avait terminé deuxième et François-Louis Tremblay, troisième. La dernière finale sur la distance aura lieu dimanche.

Valérie Maltais s’impose

Du côté féminin, Valérie Maltais, de La Baie, a remporté une deuxième finale consécutive après sa victoire de samedi sur 1500 m. Marianne St-Gelais, de Saint-Félicien, a conclu au deuxième rang, devant Marie-Ève Drolet, de Laterrière. L’Albertaine Jessica Gregg s’est classée quatrième.

«C’est une victoire qui fait du bien. Je suis vraiment contente, surtout parce que c’est sur 500 m, a dit Maltais, spécialiste du 1000 m et du 1500 m. On me voit davantage 'performer' sur les autres distances, mais j’ai aussi le 500 m dans ma mire. Je me sentais vraiment bien d’ailleurs aujourd’hui (lundi) dans mes courses. Je vais essayer de refaire la même chose pour la dernière finale.»

Lors du premier 500 m, c’est Jessica Hewitt qui avait remporté la mise. Marie-Ève Drolet s’était classée deuxième et Marianne St-Gelais, troisième. Disqualifiée lors d’une tentative de dépassement, Maltais avait conclu au quatrième rang.

PLUS:pc