NOUVELLES
11/08/2013 10:37 EDT | Actualisé 11/10/2013 05:12 EDT

Warner abonné au 4e échelon

Les épreuves changent, mais le classement se ressemble pour Damian Warner. Le Canadien est abonné au pied du podium au décathlon des Championnats du monde d'athlétisme de Moscou.

Si Américains et les Allemands se sont échangés les marches du podium, dimanche, Warner n'a pas bougé d'un cran depuis le début de la compétition.

Après huit épreuves, il a accumulé 6959 points. Il a profité du 110 m haies, premier test de la deuxième journée de compétition, pour enregistrer le troisième chronomètre. Inscrit dans la vague la plus rapide, il a franchi la distance en 13,96.

Aussitôt sorti de piste, Warner a lancé son disque à 44,13 m. C'est l'Allemand Rico Freimuth, 3e avec 7007 points, qui a obtenu le meilleur résultat avec un lancer de 48,74 m.

Du disque au saut la perche, le Canadien a passé la barre de 4, 80 m alors que le Russe Ilya Shkurenev a sauté au-dessus de celle de 5, 40 m.

Les étapes sur piste sont la force de l'Ontarien.

Le détenteur du record du monde et champion olympique de Londres, Eaton Ashton (7252) qui avait momentanément perdu le trône dans la journée de samedi, s'est forgé une avance au sommet grâce aux trois épreuves de la matinée. Il a remporté le 110 m haies en 13, 72 s.

Son compatriote Gunnar Nixon a glissé de la 2e position à la 8e. L'Allemand Michael Schrader (7071) a pris sa place sur la deuxième marche provisoire.

Samedi, Warner, 5e à la messe olympique, a complété sa journée de travail avec 4381 points au tableau. Les compatriotes américains Eaton et Nixon occupaient les deux plus hautes marches. L'Allemand Schrader complétait les médaillés provisoires avec 4427 points.

Le double champion du monde, l'Américain Trey Hardee, n'est plus dans la compétition depuis samedi.

Deux Canadiennes en demi-finales

Au 1500 m, trois représentantes de l'unifolié étaient au rendez-vous, mais seulement deux entendront le signal de départ des demi-finales sur la piste.

Nicole Sifuentes, 6e coureuse de sa vague a franchir la ligne d'arrivée avec un temps de 4 :08,54 et Kate Van Buskirk, 7e de la première vague grâce à un chrono de 4 :08,65 se sont qualifiées pour les demi-finales du 13 août.

« Tout ce que je voulais, c'était d'avancer. C'était mon plan », a lancé Sifuentes après ses boucles.

Elle avait réussi à se rendre jusqu'en demi-finales des Jeux olympiques de Londres.

Un temps de 4;10,90 n'a pas suffi à Sheila Reid. Elle devra regarder ses compatriotes des estrades.

 

PLUS:rc