NOUVELLES
11/08/2013 02:13 EDT | Actualisé 11/10/2013 05:12 EDT

Éruption d'un volcan en Indonésie: les six morts avaient refusé de quitter

MAUMERE, Indonésie - Les six personnes tuées samedi par les coulées de lave d'un volcan en éruption dans l'est de l'Indonésie avaient refusé, l'an dernier, de quitter la zone lorsque les premiers avertissements avaient été donnés, a rapporté un responsable, dimanche.

Les autorités locales poursuivaient leurs recherches dimanche pour retrouver les restes de deux enfants emportés par la lave, alors que les grondements du volcan Rokatenda étaient toujours audibles sur la petite île de Palue, dans l'est de la province de Nusa Tenggara.

Près de 3000 résidants avaient été évacués de la région depuis l'éruption du volcan, samedi matin, selon l'agence nationale de gestion des catastrophes (NDMA). Le volcan était actif depuis le mois d'octobre dernier.

Le directeur du centre local des urgences, Tini Thadeus, a indiqué que les six victimes, décédées alors qu'elles dormaient dans leur village en bord de mer, figuraient parmi les personnes ayant refusé de partir l'an dernier. Des opérations d'évacuation avaient alors été menées pour délimiter une zone de sécurité aux alentours du volcan.

Les coulées de lave de samedi se sont dirigées vers le nord et ont emportées ces résidants contrairement à d'autres éruptions, a précisé M. Thadeus, précisant que la lave s'était toujours écoulée vers le sud depuis les années 1930.

Le mont Rokatenda est l'un des 129 volcans actifs répertoriés en Indonésie, un archipel de plus de 17 000 îles abritant 240 millions de personnes. Les séismes et l'activité volcanique y sont fréquents, en raison de la ceinture de feu de l'océan Pacifique sur laquelle repose le pays.

PLUS:pc