NOUVELLES
11/08/2013 04:08 EDT | Actualisé 11/10/2013 05:12 EDT

Les rebelles syriens tentent d'assiéger une ville de l'est

BEYROUTH - Des rebelles syriens ont lancé une offensive dans une ville près de la frontière est du pays, dimanche, afin d'étendre leur territoire, plutôt concentré dans le nord et l'ouest de la Syrie, ont rapporté des activistes.

L'Observatoire syrien pour les droits humains, basé au Royaume-Uni, et les comités locaux de coordination (CLC) ont affirmé que les avions de combat de l'armée syrienne ont également mené quelques raids aériens dans des zones occupées par les rebelles dans la ville de Deir el-Zour, dans l'est du pays.

L'Observatoire et les CLC soutiennent que les rebelles ont tué sept soldats et capturé plusieurs autres dans cette ville disputée depuis l'an dernier.

Le mois dernier, les rebelles ont attaqué dans le nord de la Syrie, où ils ont pris le contrôle de la ville de Khan al-Assal. La semaine dernière, ils ont réussi un affront symbolique au président Bachar el-Assad en s'emparant de 11 villages dans la province de Latakia, le long de la côté méditerranéenne, un bastion du régime gouvernemental.

Le directeur de l'Observatoire, Rami Abdul-Rahman, explique que les rebelles ne sont pas encore parvenus à s'emparer de la ville de Deir el-Zour, bien qu'ils en contrôlent quelques quartiers.

Jusqu'à maintenant, ils n'ont réussi à s'emparer que d'une capitale provinciale, celle de Raqqa, dans le nord de la Syrie. Ils détiennent aussi des parties de plusieurs villes importantes, dont Alep, la métropole, Deir el-Zour et Homs, dans le centre du pays.

L'agence de presse gouvernementale SANA rapporte que les forces armées gouvernementales ont fait des morts dans les rangs «terroristes» durant les attaques à Deir el-Zour. Certains étaient des combattants étrangers. Le gouvernement syrien nie toute insurrection dans le pays et soutient que la Syrie est victime d'une conspiration étrangère.

PLUS:pc