NOUVELLES
09/08/2013 04:11 EDT | Actualisé 09/10/2013 05:12 EDT

Un jeune homme qui voulait faire sauter la «Fed» condamné à 30 ans de prison

NEW YORK, États-Unis - Un étudiant du Bangladesh arrivé aux États-Unis dans l'intention de poursuivre le jihad a été condamné à 30 ans de prison, vendredi, après avoir plaidé coupable à des accusations de terrorisme, en lien avec un complot visant à faire sauter la Réserve fédérale à New York. L'opération avait été montée de toute pièce par des agents sous couverture.

Lors de l'annonce de la peine, dans une cour fédérale de Brooklyn, Quazi Mohammad Rezwanul Ahsan Nafis a présenté ses excuses et a demandé pardon pour ses gestes. Il a par ailleurs ajouté qu'il ne croyait plus en l'islam radical.

Nafis a été arrêté après avoir tenté de faire exploser un faux camion piégé à l'extérieur de la Réserve fédérale, en octobre. Il a plaidé coupable en février à des accusations de tentative d'utilisation d'une arme de destruction massive et de tentative d'offrir un soutien matériel à Al-Qaïda.

En condamnant l'accusé à la peine minimale, la juge Carol Bagely Amon a dit croire que le jeune homme de 22 ans éprouve des remords. Il risquait la prison à vie.

Dans une lettre de cinq pages, Nafis a tenté d'expliquer à la juge la façon dont il s'était tourné vers l'islam radical, écrivant qu'il souffrait d'un problème de bégaiement et qu'il n'avait pas vraiment d'amis dans son pays natal.

Le jeune homme est arrivé aux États-Unis en janvier 2012 et s'est inscrit dans un collège du Missouri pour étudier la cybersécurité, mais il prévoyait plutôt accomplir un projet sinistre, ont affirmé les procureurs.

Après avoir déménagé à New York, les autorités soutiennent que Nafis a commencé à utiliser Facebook et d'autres médias sociaux pour tenter d'obtenir des appuis pour une attaque terroriste. L'un de ses contacts s'est avéré être un informateur du gouvernement, qui a averti les autorités.

PLUS:pc