NOUVELLES
09/08/2013 09:08 EDT | Actualisé 09/10/2013 05:12 EDT

Retrouver le chemin de la victoire en MLS

Après une victoire en Ligue des champions de la CONCACAF, l'Impact de Montréal tentera de faire pointer sa boussole vers une nouvelle séquence de succès en MLS sur le terrain du Fire de Chicago, samedi.

Le gain de 1-0 de mercredi contre les Earthquakes de San José a redonné une confiance à la troupe montréalaise selon le milieu de terrain Patrice Bernier. « Ça été un match solide. C'est nécessaire de retrouver des bases. On a cette bonne base-là (la victoire) pour attaquer la MLS. »

La page du mois de juillet tournée avec une fiche d'une victoire, une défaite et trois matchs nuls, l'Impact essaiera de rejoindre le Red Bull de New York (38 points) et le Sporting de Kansas City (36 points) au sommet l'Association de l'Est. Les Montréalais sont 3es avec 35 points et deux matchs en main sur leurs rivaux. Ils ont cependant mal entamé le mois d'août avec une défaite de 3-1 contre le D.C. United.

Le nouveau venu dans la métropole, Hernan Bernardello, qui a réalisé une passe décisive sur le but d'Hassoun Camara, mercredi, en CONCACAF, pourra donner un deuxième souffle à l'Impact. Le joueur désigné devrait faire ses premiers pas dans la ligue nord-américaine.

Le mot d'ordre de l'équipe de la métropole risque d'être de protéger ses arrières. « Des fois on a tendance à aller vers l'avant et ouvrir les espaces. On agit comme si on était à domicile quand il faut être plus organisé, plus compact et profiter des occasions qu'ils nous donnent et ne rien donner à l'adversaire, a expliqué Bernier.

En avril dernier, au Stade Saputo, l'Impact a eu le dernier mot, 2-0, contre le Fire. Le onze montréalais aura toutefois à faire face au nouveau visage de l'équipe de l'Illinois. Avant sa défaite de 2-0 contre le D.C. United le 7 août, le Fire a maintenu un dossier de 6-2-2. Il a commencé la saison avec une séquence de 2-7-2 à ses 11 premières sorties. Le travail en zone défensive explique, en partie, les beaux jours du Fire.

Les joueurs en bleu et blanc devront avoir à l'œil la nouvelle acquisition de Chicago. Mike Magee a apporté le soleil de Los Angeles dans ses bagages. Depuis son arrivée, il a marqué huit buts en dix matchs avec le Fire. Il trône au sommet des buteurs de la MLS avec 14 réalisations en 20 matchs.

« C'est un gars qui bouge beaucoup. Le ballon semble toujours le suivre. Il profite des petites erreurs. Il va trouver la minute, la seconde qui peut faire la différence », a décrit le joueur québécois.

Hernan Bernardello ne sera pas le seul néophyte en MLS. Juan Luis Anangono, joueur désigné du Fire, pourrait être disponible.

Après avoir laissé la cage à Evan Bush en Ligue des champions, le vétéran Troy Perkins sera de retour à son poste pour les Montréalais.

Il s'agit du deuxième des trois affrontements prévus au calendrier.

PLUS:rc