NOUVELLES
09/08/2013 01:26 EDT | Actualisé 09/10/2013 05:12 EDT

L'écrasement d'un avion au Connecticut pourrait avoir fait jusqu'à 6 morts

EAST HAVEN, États-Unis - Un petit avion s'est écrasé vendredi dans un quartier ouvrier situé près d'un aéroport du Connecticut, mettant le feu à deux maisons et tuant jusqu'à six personnes.

L'appareil multimoteur à hélices a frappé les résidences à quelques coins de rue de l'aéroport de New Haven alors qu'il se préparait à atterrir.

L'enquêteur Robert Gretz du conseil national de la sécurité des transports des États-Unis (NTSB) a déclaré vendredi soir que l'accident avait fait deux ou trois morts à bord de l'avion et deux ou trois morts au sol. La police locale et de l'État étaient sur place pour chercher les victimes, a-t-il précisé.

Peu après l'écrasement, les autorités avaient annoncé qu'au moins trois personnes étaient portées disparues: le pilote de l'appareil et deux enfants de 1 et 13 ans qui se trouvaient dans l'une des maisons.

Le gouverneur de l'État, Dannel Malloy, avait par la suite indiqué que l'avion transportait peut-être deux passagers, mais que les responsables tentaient toujours de confirmer ce renseignement.

M. Malloy a plus tard révélé que les sauveteurs avaient découvert deux corps, dont celui d'un adulte, mais ne les avaient pas encore récupérés. Il a ajouté que le fuselage de l'avion avait pénétré dans l'une des résidences et que les secouristes se concentraient sur le sous-sol du bâtiment.

Selon l'agence fédérale américaine de l'aviation (FAA), l'avion a décollé de l'aéroport de Teterboro, au New Jersey, et s'est écrasé vers 11 h 25 vendredi.

La directrice de l'aéroport de New Haven, Lori Hoffman-Soares, a raconté que le pilote avait été en communication avec la tour de contrôle et qu'il n'avait pas émis de signal de détresse.

«Tout ce que nous savons, c'est qu'il a manqué son approche et qu'il a poursuivi sa route», a-t-elle dit.

Un témoin, David Esposito, a déclaré avoir entendu une femme crier que ses enfants étaient dans l'une des maisons qui brûlaient. Il a affirmé être entré dans la résidence avec la dame, mais qu'ils avaient dû en ressortir rapidement à cause de l'intensité des flammes.

PLUS:pc