NOUVELLES
09/08/2013 03:28 EDT | Actualisé 08/10/2013 05:12 EDT

Faux billet acheté en ligne: une mère dénonce l'attitude de La Ronde envers son ado

Radio-Canada

La mère d'une adolescente, qui a acheté un billet pour La Ronde sur un site Web de petites annonces, dénonce le traitement que les agents de sécurité ont fait subir à sa fille. Selon la mère, l'adolescente a dû signer des documents légaux et s'engager à payer 156 $ au parc d'attractions de Montréal.

Le billet de la jeune fille avait été acheté sur le site Kijiji, à un revendeur qui le proposait avec un rabais de plus de 50 %.

L'offre était alléchante, mais la jeune fille n'a pas eu l'occasion de visiter les manèges du parc. Une fois le guichet franchi, elle s'est retrouvée dans un local administratif de La Ronde, accompagné d'agents de sécurité, selon le récit que la mère de l'adolescente a fait à l'émission Daybreak, diffusée à la radio de CBC.

Le revendeur aurait utilisé une carte de crédit de manière frauduleuse afin d'acheter le billet, qu'il a ensuite mis en vente sur Kijiji. Or, la mère de la jeune fille indique qu'elle ne connaissait pas l'origine du billet.

Selon le récit de la mère, la jeune adolescente a dû s'engager par écrit à payer la somme de 156 $ en guise de « compensation » à La Ronde. Le document indiquerait aussi que la jeune fille ne doit pas divulguer les termes et les conditions de l'entente, sauf à ses « conseillers juridiques » et à « sa famille immédiate ».

Pour ces raisons, la mère de la jeune fille ne souhaite pas donner son nom ou celui de son enfant. Néanmoins, elle a tenu à dénoncer l'attitude « cavalière » des agents de sécurité du parc, envers sa fille mineure.

Pour l'avocat criminaliste Éric Sutton, les pratiques de La Ronde sont mal adaptées à la jeune clientèle du parc d'attractions.

« Ils devraient savoir qu'une grande partie de leur clientèle, c'est bel et bien des mineurs, et on devrait traiter les mineurs avec une certaine norme », pense l'avocat.

Réponse de La Ronde

L'administration de La Ronde indique, par courriel, qu'elle se réserve le droit de recouvrer tous les coûts liés aux billets non autorisés. Elle n'a cependant pas voulu commenter l'événement concernant la jeune fille.

L'entreprise explique que l'achat de billets pour La Ronde, sur des sites comme Kijiji, est interdit. Ceci est d'ailleurs écrit sur chaque billet, indique Catherine Tremblay, responsable des communications à La Ronde.

« Nous nous réservons le droit d'effectuer un recouvrement civil pour les coûts liés aux billets non autorisés. Tout ce que nous savons concernant des activités frauduleuses concernant nos billets est transmis à la police », précise Mme Tremblay.

Le site Web Kijiji contient plusieurs annonces où sont proposés des billets de La Ronde à rabais.

« J'ai une compagnie et je faisais des tirages pour mes employés et il me reste des billets pour La Ronde. Ce sont des billets pour une journée complète!!! Pas de date limite!! », indique une des annonces. Le revendeur propose un rabais de 60 %.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.




INOLTRE SU HUFFPOST

Le coût d'une journée en famille dans les attractions touristiques québécoises